Plus belle la vie : ces accessoires de Johanna que Dounia Coesens a conservés

Dounia Coesens a bien du mal à se dire que Plus belle la vie va s’arrêter. Ainsi, elle a révélé à nos confrères de Nous Deux avoir conservé certains accessoires de son personnage, Johanna.

Mardi 5 juillet, France 3 diffusait l’épisode Retrouvailles de Plus belle la vie. L’occasion pour les téléspectateurs de retrouver Dounia Coesens, pour un retour fracassant dans la fiction. Lors de son entretien pour Nous Deux, celle qui incarne Johanna dans la série a confié avoir gardé quelques accessoires de ce rôle qu’elle a incarné pendant plusieurs années et qui lui tient tellement à coeur : "Ça m’a chamboulée de revenir sur les lieux en sachant que tout allait disparaître, alors que j’ai grandi là. C’est émouvant, ça m’a rendue nostalgique", commence-t-elle par déclarer, avant de poursuivre : "J’ai conservé des accessoires de Johanna, mon personnage : deux, trois chemisiers et ses boucles d’oreilles du dernier prime", révèle-t-elle.

Dounia Coesens a également évoqué l‘impact de l’arrêt de la série sur le tournage de cet épisode : "Il y avait forcément un impact négatif pour ceux qui y sont tout le temps mais ça a apporté du positif aussi, dans le sens où on ne savait pas si on allait se retrouver plus tard", a-t-elle déclaré à 20 Minutes. Certaines habitudes vont alors lui manquer : "Quand je viens à Marseille, je passe dire bonjour à la troupe et là, on se dit que quand on descend, on ne sait pas si on retrouvera cet esprit de troupe donc on en profite au maximum. Il y avait un côté nostalgique sur le tournage, évidemment, et il fallait profiter de chaque minute parce qu’on ne sait pas de quoi demain est fait".

Dounia Coesens se confie sur ses plus beaux souvenirs dans Plus belle la vie

L’actrice a également évoqué l’un de ses plus beaux souvenirs : "C’est quand les audiences commençaient à monter, monter, monter… On avait fait un tableau à la craie avec les parts d’audience, on l’a gardé sur un décor pendant des années. C’est le moment où on était une quinzaine de comédiens à la base, ça ne marchait pas depuis six mois et d’un coup, ça a commencé à prendre". Elle n’oubliera jamais Plus belle la vie : "C’était la reconnaissance du travail, du fait qu’on se battait depuis des mois pour cette série. On ne savait pas si on allait continuer ou pas et notre travail à tous a porté ses fruits. C’était incroyable, l’audimat était tellement haut qu’on ne se rendait pas compte de l’impact que ça avait. Et tous les jours, on allait sur le plateau pour défendre des choses parce que c’est ça aussi Plus belle la vie, une série qui défend des choses sociétales. Recevoir autant de lettres de gens disant qu’elle les aidait dans la vie, c’était que du bonheur".

Source: Lire L’Article Complet