"Porgy and Bess" comme à New York

169 cinéma français vont retransmettre l’opéra “Porgy and Bess”, samedi 1er février. 

Samedi 1er février, dans 169 cinémas en France, quelque 30.000 spectateurs seront à l’unisson face à l’événement de l’hiver au Metropolitan Opera de New York : Porgy and Bess, le célèbre opéra de George Gershwin. “En tout, ils devraient être 350.000 dans le monde”, estime Peter Gelb, le directeur du Met. Ce jour-là, à 13 heures, Angel Blue (Bess), Eric Owen (Porgy) et tous les autres interprètes joueront devant une dizaine de caméras, disséminées sans gêner le public dans l’illustre salle new-yorkaise hantée par les fantômes prestigieux de la Callas, de Pavarotti et d’autres légendes.

Lire aussi – Opéras, concerts pop, spectacles : quand les cinémas font leurs shows

Un opéra emblématique de l’opéra moderne et américain

Créé pour la première fois en 1935 à l’Alvin Theatre de New York (et non dans une salle consacrée à l’opéra) deux ans avant la mort de son compositeur, Porgy and Bess reste emblématique de l’opéra moderne et américain. Tous ses personnages sont des Noirs de Caroline du Sud, et pour Gershwin il n’était pas question que leurs interprètes soient des chanteurs blancs grimés en noir. Mais à l’époque, les artistes noirs avaient encore rarement accès à la scène lyrique. Porgy and Bess, opéra populaire par excellence ayant inspiré de nombreux jazzmen et cinéastes, n’avait jusqu’ici été monté qu’une seule fois au Met, en 1985.

“Porgy and Bess”, le 1er février à 18 h 55. pathelive.com

Source: Lire L’Article Complet