Pourquoi célèbre-t-on Halloween à la veille de la Toussaint ?

Comme chaque année, Halloween sera célébré le 31 octobre au soir. Cette fête païenne ne se fête que depuis les années 1990 en France, à la veille de la Toussaint, mais son origine remonte à plus de 2.500 ans dans le comté de Meath (Irlande).

La fête spirituelle du Samhain

Halloween n’a d’ailleurs pas toujours été synonyme de confiseries, de films d’horreur et de citrouilles. A l’origine, Halloween (« la veille de tous les saints » en vieil anglais) s’appelait le Samain, ou Samhain. Cette fête celte visait à célébrer le passage de l’été lumineux à l’hiver obscur. Elle durait six jours, du 29 octobre au 4 novembre, et avait une grande portée spirituelle, explique Bretagne.com.

Selon certaines théories, les déguisements avaient déjà cours à l’époque et avaient pour but d’effrayer les êtres fantastiques venus de l’au-delà. Durant ces six jours, les feux devaient par ailleurs rester allumés dans chaque maison. Le 31 octobre était quant à lui dédié à la mémoire des défunts.

L’origine de la citrouille

Halloween aurait ensuite été importé aux Etats-Unis par les immigrés irlandais au XIXe siècle. Beaucoup des symboles d’Halloween trouvent ainsi leur origine dans cet héritage irlandais. La citrouille découpée fait par exemple référence à Jack, personnage d’un célèbre conte irlandais condamné à errer sans but avec un navet creusé en guise de lanterne, explique Sortir à Paris.

En France, Halloween est célébré la veille de la Toussaint, où il est coutume de fleurir la tombe des défunts. Cette fête catholique n’a toutefois pas toujours été célébrée le 1er novembre. Jusqu’en 610, elle était fêtée le 13 mai. C’est le pape Grégoire III qui a finalement déplacé cette date au 1er novembre. Le Jour des morts (Dia de los Muertos), tradition mexicaine, a quant à lui lieu le 2 novembre.

Source: Lire L’Article Complet