Que manger quand on a la gueule de bois ?

  • Manger gras pour se remettre d’une gueule de bois
  • Privilégier un repas riche en eau et minéraux
  • Prévenir la gueule de bois grâce à l’alimentation

Bouche sèche, mal de tête, estomac barbouillé, nausées, vertiges, déshydratation.. Bref, vous avez tout le symptômes d’une gueule de bois. 

« La gueule de bois vient du fait que l’on va avoir du mal à retenir l’eau. Le lendemain, on a des maux de tête et des nausées et cela pourrait être lié à la déshydratation ou au fait que l’on est en sevrage », décrypte Fabienne Pommera, Diététicienne-Nutritionniste à Paris. 

Pour y remédier, ou du moins atténuer la tempête, l’alimentation s’avère être essentielle.

Manger gras pour se remettre d’une gueule de bois

Que celle ou celui qui n’a jamais été tenté « d’éponger » les dégâts d’une gueule de bois avec de la junk food ou un plat de pâtes au fromage jettent la première pierre. Et pourtant ce réflexe serait en réalité contre-productif. 

En effet, ces plats riches en graisses saturées vont venir s’additionner à l’alcool que doit déjà éliminer votre système digestif, et donc l’épuiser encore un peu plus.

« Le foie est le seul organe à détoxifier l’alcool. Pour le ménager mieux vaut éviter les graisses cuites qui sont susceptibles de le solliciter davantage« , explique la nutritionniste diététicienne. Engloutir des burgers ou des pizzas un lendemain de soirée pourraient au contraire provoquer des ballonnements, plus de nausées et de vomissements. 

Privilégier un repas riche en eau et minéraux

Pour récupérer après une soirée arrosée, mieux vaut opter pour des produits sains et légers, que l’on prend le temps de bien mastiquer, pour faciliter la digestion. 

Dès le petit-déjeuner, on optimise son hydratation avec un verre d’eau auquel on ajoute sa boisson chaude matinale. « Oubliez votre café ou thé routinier et remplacez-les par une tisane au gingembre ou à la camomille », conseille notre experte. La caféine est un diurétique qui risque de vous déshydrater, et de rendre vos maux de tête plus douloureux qu’ils ne le sont. 

Quant au contenu du plateau repas, inutile de se priver. Le plus important est d’éloigner les viennoiseries et autres gâteaux industriels, qui n’aideront pas votre digestion.

Notre experte préconise également « d’éviter tout ce qui est acide comme les jus d’agrumes, les boissons gazeuses ou bien les produits laitiers », également plus difficiles à digérer. 

Pour le déjeuner, on privilégiera des légumes gorgés d’eau tels que la courgette, la tomate, le céleri branche, carotte. Et surtout on hésite pas à inclure des féculents comme les pâtes complètes, du riz, des pommes de terre ou encore de la semoule. Ces derniers se digèrent relativement bien et sont rassasiants. 

Prévenir la gueule de bois grâce à l’alimentation

L’alimentation peut aussi aider à prévenir des effets de la gueule de bois. Évidemment, le premier conseil est de limiter sa consommation d’alcool à « trois ou quatre verres d’alcool grand maximum lors d’une soirée », pour éviter ces désagréments. 

Mais ce n’est pas tout. Selon notre experte, il faut penser à boire de l’eau entre chaque verre d’alcool. Il y a deux objectifs à ça : « on évite la déshydratation et en même temps comme on alterne les verres (eau et alcool, ndlr) on a tendance à moins boire sur la durée ».

Question alimentation ensuite, notre experte rappelle l’importance de « suivre son appétit, ses envies » et surtout de manger avant de boire. Un repas sain et équilibré avec un apport en matières grasses sous forme d’huile permet de ralentir l’absorption de l’alcool et de protéger le tube digestif contre l’inflammation. 

Aussi et pour terminer cette liste de recommandations, certains aliments peuvent être très intéressants pour limiter les méfaits de l’alcool. C’est le cas par exemple de la poire nashi. Selon une étude publiée par le CSIRO (organisme de recherche scientifique du gouvernement australien), cette dernière favorise la baisse du taux d’alcool dans le sang de 16 à 21%. À condition d’être consommée avant de commencer à boire. A raison de 220 mL de jus ou d’une poire entière. 

Pour conclure, on rappelle que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé et que la meilleure façon de lutter contre la gueule de bois est de boire avec modération

Si vous continuez à vous sentir mal après 24h, le mieux serait de contacter votre médecin qui pourra au mieux vous conseiller. 

Source: Lire L’Article Complet