Raoul Taburin : où a été tourné ce film ?

À l’occasion de la première diffusion en clair du film Raoul Taburin dimanche 24 juillet 2022, à partir de 21h05 sur France 2, Télé Star vous dévoile dans quel lieu le tournage de ce long-métrage s’est déroulé.

Sorti au cinéma en 2018, le film intitulé Raoul Taburin, porté par Benoît Poelvoorde, Edouard Baer et Suzanne Clément, sera diffusé pour la première fois en clair à la télévision française dimanche 24 juillet 2022, à partir de 21h05 sur France 2. Réalisé par Pierre Godeau, ce long-métrage est en fait l’adaptation cinématographique d’une bande dessinée de Sempé. Incarné à l’écran par Benoît Poelvoorde, le personnage de Raoul Taburin est un spécialiste en réparation de vélos, et un véritable expert en la matière. Il peut dépanner le moindre grincement suspect grâce à son oreille affûtée qui détecte toute anomalie.

Mais il cache un secret qui le hante : malgré sa grande expertise en matière de mécanique de vélo, il ne sait pas faire de vélo lui-même. Enfant, chaque essai de bicyclette se soldait par une chute immédiate, car il lui est impossible de trouver l’équilibre. Quarante ans plus tard, il ressent encore cette incompétence comme une véritable malédiction. Malgré ses efforts répétés pour mettre quelqu’un dans la confidence, chaque tentative est un échec qui tourne souvent au drame. Une légende s’installe même : Raoul Taburin serait un véritable casse-cou sur sa bicyclette, une sorte de génie de la voltige, adulé de tous. Malgré lui, l’imposture s’installe.

Raoul Taburin : le tournage s’est installé dans la Drôme

Ce long-métrage a été tourné entre juin et juillet 2017 dans le département de la Drôme, notamment à Venterol (village de Raoul Taburin), et à Mollans-sur-Ouvèze (atelier de Raoul Taburin). "Nous avons tourné dans un petit village du Sud, à Venterol dans la Drôme. Il a fallu faire disparaître tous les marqueurs contemporains apparents : nous avons refait toutes les devantures des magasins, avons habillé la façade de l’église. Puis j’ai eu un déclic lorsque j’ai réalisé que Sempé parlait de nous, des gens autour de lui, un peu comme le fait Depardon, dont nous avons beaucoup regardé les photos. Il ne fallait donc pas exclure les gens du village. Nous avons donc tourné avec les habitants, qui ont tenu des petits rôles ou fait de la figuration", a relaté le réalisateur Pierre Godeau.

Source: Lire L’Article Complet