Renseignements téléphoniques : évitez les numéros commençant par "118"

Ces numéros de renseignements, qui ont remplacé le fameux 12 il y a quatorze ans, pullulent sur le net. S’ils rendent service, ils sont aussi facturés très cher. Méfiance !

Restez informée

Aujourd’hui, on a tendance à se tourner spontanément vers Google quand on cherche les coordonnées d’une personne ou d’un professionnel. Et les premiers résultats qui sortent nous incitent souvent à cliquer vers des services commençant par 112. Si ces renseignements téléphoniques fonctionnent et nous mettent effectivement en rapport avec l’interlocuteur souhaité, gare à la mauvaise surprise sur votre facture à la fin du mois !

C’est ce que relève l’UFC-Que Choisir. De nombreux consommateurs se plaignent d’avoir reçu de lourdes factures pour avoir utilisé ces services. Ces sites ne sont pas illégaux, mais surprennent souvent les usagers qui ont parfois besoin d’entrer en contact rapidement avec quelqu’un. Exemple de l’association : une femme, alertée par des symptômes proches du coronavirus, cherche un médecin de garde. Un site remonte immédiatement, proposant d’appeler le “118418” pour obtenir cette information. Une fois le numéro composé, un opérateur la met bien en relation avec le secrétariat d’un médecin proche de chez elle. Au total, la communication dure 7 minutes. Elle sera facturée… 25 € !

Ces sites internet de sociétés privées sont très bien référencés et apparaissent en tête de liste sur Google, incitant les internautes à les utiliser. Leurs tarifs, fixés librement (ils ne peuvent dépasser 2,99 € l’appel et 2,99 € la minute… quand même !) doivent figurer à côté du numéro, mais ils sont parfois écrits en petits caractères… Un classique. Ou l’internaute ne voit pas la mention, ou il ne réalise pas que le service s’avère coûteux, sachant que l’appel peut être long, le temps de passer par un opérateur qui vous transfère ensuite auprès de la personne demandée. Méfiance donc.

Comment trouver un numéro de téléphone gratuitement ?

La plupart du temps, il existe de nombreux moyens de trouver un numéro de téléphone gratuitement. Consultez les pages blanches ou les pages jaunes par exemple. En cas d’urgence médicale, on conseille d’appeler sa pharmacie de quartier ou son médecin traitant. Quand ils ne sont pas disponibles, ils indiquent généralement le médecin ou la pharmacie de garde sur leurs répondeurs. La plupart des mairies mettent aussi ces informations à disposition sur leur site Internet. Sachez-le !

A lire aussi :

⋙ Comment bloquer un numéro de téléphone ?

⋙ Numéros surtaxés : comment les reconnaître ?

⋙ Démarchage téléphonique : 5 réflexes pour ne plus se faire harceler

Source: Lire L’Article Complet