Sarah Snook, l’implacable Shiv de "Succession", a épousé son meilleur ami

L’antihéroïne de la série Succession, dont la saison 3 a été dévoilée le 18 octobre sur OCS, a confié à l’édition australienne de Vogue qu’elle venait d’épouser l’un de ses amis de longue date.

«Au moins, l’un des flirts initiés durant la pandémie a donné lieu à une belle histoire», titrait, optimiste, le site The Cut, le lundi 18 octobre. Ledit «flirt» n’est autre que celui de Sarah Snook, alias Siobhan Roy, l’antihéroïne implacable de Succession. L’actrice de 33 ans a confié dans les colonnes de l’édition australienne de Vogue qu’elle avait épousé le comédien Dave Lawson (il a joué, entre autres, dans Pierre Lapin), 43 ans, un ami de longue date avec lequel elle a passé le confinement. «Au début de la pandémie, l’an dernier, je me suis confinée avec l’un de mes meilleurs amis à Melbourne, et nous sommes tombés amoureux», a-t-elle expliqué au mensuel. Une relation qui n’a pas toujours été d’ordre romantique.

À lire aussi >> Méchants, riches, et pourtant : pourquoi ne peut-on s’empêcher d’aimer les personnages de la série « Succession » ?

En vidéo, « Succession », saison 3, la bande-annonce

Brooklyn, un manteau vintage et des colocataires

«Nous sommes amis depuis 2014, a-t-elle poursuivi. Nous avons vécu et voyagé ensemble, nous étions toujours heureux de nous voir, mais c’était totalement platonique.» Avant de poursuivre : «Nous n’avions jamais été célibataires au même moment. Je lui ai fait ma demande (à Halloween 2020, NDLR), et nous nous sommes mariés dans mon jardin, en février.» Une cérémonie qui aurait eu lieu à Brooklyn, en présence des colocataires de Sarah Snook et de son partenaire (sexuel) dans Succession, Ash Zukerman (Nate Sofrelli), devenu son témoin de mariage. Le jour J, elle portait un manteau en velours vintage signé Chloé et une paire de bottines Blundstones. Les jeunes mariés vivent depuis en périphérie de Melbourne, dans une propriété qu’ils partagent avec une famille de kangourous et un wombat.

À écouter : le podcast de la rédaction

Aux antipodes de Siobhan Roy

Née le 28 juillet 1987 à Adélaïde, en Australie, Sarah Snook cultive une personnalité et un mode de vie aux antipodes de ceux de la cruelle Siobhan Roy, héritière d’un empire médiatique. «Je n’ai aucune idée de ce à quoi cela ressemble d’être millionnaire, en-dehors de ce que j’ai découvert durant mes recherches», a expliqué la comédienne. Fille d’un vendeur de piscines et d’une aide-soignante, celle-ci est bien loin de posséder l’aplomb de son personnage.

https://instagram.com/p/Bqvaja7Ho0O

Au point qu’elle aurait souffert du syndrome de l’imposteure durant le tournage de la première saison de Succession. Elle aime néanmoins son personnage : «J’aime sa franchise (…), a-t-elle précisé dans Vogue Australie. Elle estime qu’elle a le droit d’être partout, car elle peut acheter le bâtiment. Avec elle, il faut se méfier de l’eau qui dort.» Un rôle qui lui vaut d’être nommée aux Emmy Awards en 2020, dans la catégorie Meilleure actrice dans un second rôle dans une série dramatique.

Prédestinée

Celle qui a grandi dans le sud-ouest de l’Australie était bien loin de s’attendre à un succès de cette ampleur. Après des étudies d’art dramatique à Sydney, Sarah Snook a d’ailleurs peiné à décoller. «Je me souviens quand j’étais dans ma vingtaine, et que je n’avais aucune perspective professionnelle, a-telle déclaré. Il fallait juste s’habituer à cette industrie.»

https://instagram.com/p/BrT2kq7n6JT

Elle débute sa carrière en 2011, dans le film Sleeping Beauty (de Julia Leigh), mais acquiert une véritable notoriété trois ans plus tard, grâce au thriller Predestination (Michael et Peter Spierig, 2014), dans lequel elle donne la réplique à Ethan Hawke. En 2015, elle tourne aux côtés de Kate Winslet dans le biopic Steve Jobs (de Danny Boyle) puis dans le film Haute couture (de Jocelyn Moorhouse). Sarah Snook ne tarit pas d’éloges à son sujet : «Elle est super, elle parvient à jongler entre sa vie de famille, l’éducation de ses enfants, et les tournages de films à l’internationale», s’émerveille-t-elle. Depuis, Sarah Snook est aussi passée derrière la caméra, et a réalisé une comédie, Pause, dans laquelle elle tient le haut de l’affiche. Siobhan Roy pourrait par ailleurs reprendre du service dans une quatrième saison de Succession, si l’on en croit les confidences de la productrice Georgia Pritchett.

Source: Lire L’Article Complet