Thomas Sabo, le paradoxe créatif d'une identité bijoux pointue à grande échelle

Aurore Melot, la jeune et nouvelle directrice artistique de la maison allemande, relève le challenge et lève le voile sur les coulisses d’une collection qu’elle se doit de penser à 360° et pour le monde entier.

Comment dessine-t-on une collection pour une marque aussi puissante que Thomas Sabo, représentée dans plus de 3000 points de vente présents partout dans le monde et donc s’adressant à un public aussi large qu’exigeant ? La question se pose lorsque l’on rencontre à Paris la toute nouvelle directrice artistique de la maison allemande, venue mettre en orbite sa nouvelle ligne Magic Stars.

Dans sa trentaine, Aurore Melot a fait ses classes au studio de design depuis son entrée dans la maison en 2016, avant d’en prendre la tête en juillet dernier, au moment où le petit monde de la joaillerie se remettait en ordre de marche post-Covid. Cette période de mise à l’arrêt forcée aura eu, de son propre aveu, deux conséquences principales.

Fantaisie couture

Aurore Melot, directrice artistique de Thomas Sabo.

La première étant d’avoir poussé un secteur tout entier à produire moins, mais mieux. De l’ordre de 30% en ce qui concerne Thomas Sabo. Le virage radical a été rendu possible par la taille étonnement raisonnable de la maison mère, créée en Bavière en 1984 par son fondateur autrichien éponyme, qui lui fait gagner en flexibilité et en réactivité. La seconde aura été de susciter un furieux besoin de reconnexion et d’appartenance après ces longs mois d’isolement.

À ce désir bien dans l’air du temps, Aurore Melot répond à coups de bagues aux couleurs des signes du zodiaque, de bijoux talismans, d’amulettes protectrices et d’étoiles à prix doux. Une même constellation poétique donc, mais également conçue pour forger un monde complet, capable d’être compris et adapté des boutiques aux campagnes, de l’Asie aux États-Unis, en passant par l’Europe. «C’est toute la difficulté de mon métier, ajoute-t-elle, il faut retranscrire des émotions, créer un fil rouge qui soit suffisamment intemporel pour être transmis, mais sans omettre la touche mode tendance qui va le rendre désirable.»

Bijoux étoilés

Bagues et boucles d’oreilles Etoile en argent et argent doré, bague Couronne en argent, Thomas Sabo, 59 €, 79 €, 79 € et 98 €. Disponibles sur Thomassabo.com

La créatrice s’exprime sur une large gamme de produits, allant de l’argent au doré, des bijoux rock au bracelet tennis classique. Une pluridisciplinarité qui fait la force de la marque mais qu’Aurore Melot tente aussi d’unifier et de clarifier pour que le même langage soit compris aux quatre coins du monde. Sans oublier quelques pépites dénichées dans les archives de la maison qu’elle remet au goût du jour dernièrement. Un choix nécessaire pour garder Thomas Sabo dans la course au succès global.

Source: Lire L’Article Complet