TikTok : un prof convoqué par la police après la publication de ses vidéos

Dans le Val-de-Marne, un prof a été convoqué le 7 janvier 2022 par la police après la publication de ses vidéos sur le réseau social TikTok.

Amine, n’est pas un professeur comme les autres. En effet, il compte près de 348 000 abonnés sur le réseau social TikTok, qui fait un tabac auprès des jeunes. L’homme de 31 ans, qui enseigne la physique-chimie à ses élèves dans un collège-lycée privé du Val-de-Marne, adore faire des vidéos humoristiques dans lesquelles il parle de sa matière. Mais cela ne plait pas à tout le monde et le 7 janvier 2022, Amine a été convoqué par la police à cause de ses vidéos, qui selon lui, auraient été signalées. Un choc pour le père de famille, qui a déclaré au journal Le Parisien : « Je fais ça pour montrer une autre façon d’enseigner, pour montrer aux élèves que les profs ne sont pas des vieux cons. Et ça permet aussi à ceux qui ont du mal à suivre en cours de regarder la rediffusion du live ».

Mentionne un pote qui met l’ambiance a mort ????

En effet, le but de tout ça n’est pas simplement d’amuser la galerie mais bien d’aider ses élèves. D’ailleurs, Amine est soutenu par les parents d’élèves ainsi que ses supérieurs, qu’il a pris soin de consulter avant. « Ma direction me soutien et a hâte que je reprenne. Même parmi les autres profs, tout le monde approuve la démarche » a-t-il expliqué à nos confrères. La directrice elle-même approuve : « Amine est très apprécié à la fois par les parents et par les enfants. Ses lives apportent une dimension créative, vivante aux cours. La salle de classe n’est plus un lieu clos mais un espace où les parents peuvent eux aussi participer. S’il y avait eu le moindre problème, nous aurions mis le holà ».

Tout est rapidement rentré dans l’ordre pour Amine

Heureusement, tout s’est bien terminé pour le jeune prof, qui a pu repartir rapidement du commissariat : « Les deux fois où je suis allé au commissariat, vendredi et ce lundi, je suis resté moins de dix minutes. Juste le temps de faire mes dépositions. Les policiers eux-mêmes ne comprenaient pas pourquoi j’étais là ». Amine va pouvoir reprendre son métier, qui le passionne : « C’est grâce à une prof que j’ai rencontrée au collège, qui était très pédagogue et très avenante, que je suis devenu prof de physique-chimie » a-t-il confié, toujours au Parisien. « Aujourd’hui, je veux leur donner envie par tous les moyens ».

Source: Lire L’Article Complet