Un impressionnant météore a traversé le ciel dans le sud de la France

Si vous habitez Lyon, Montpellier, Saint-Tropez ou bien Cannes, vous avez certainement étais surpris de voir hier soir un flash lumineux dans le ciel aux alentours de 22 h 30. Rien d’anormal. En effet, ce flash qui est un objet rocheux venu tout droit de l’espace, correspond à un phénomène naturel lié aux Lyrides d’avril. Ce dernier est observable chaque année à la même période.

  • Covid-19: la Grèce mise sur ses îles "Covid free" pour redémarrer le tourisme

    AFP

  • Sarah Halimi a été «assassinée uniquement parce qu’elle était juive», dénonce le président du Crif

    Le Figaro

  • En Ariège, les 15 confinés volontaires de la grotte «vont bien»

    Le Figaro

  • Covid-19: à Roissy, des voyageurs prêts à se mettre en quarantaine

    AFP

  • À Roissy, les voyageurs en provenance de pays à risques désormais soumis à une quarantaine obligatoire

    Le Figaro

  • Disneyland Paris rouvre ses portes pour accueillir un centre de vaccination contre le Covid-19

    Le Figaro

  • Les images de l'amarrage de la capsule Crew Dragon de SpaceX à l'ISS avec Thomas Pesquet à son bord

    Le Figaro

  • La contractualisation est la clé de la réussite de la réforme de l'ENA

    Le Figaro

  • Après l’attaque à Rambouillet, un syndicat évoque «des points de vulnérabilité sur le commissariat»

    Le Figaro

  • Intermittents du spectacle, hôteliers, restaurateurs: convergence des luttes devant le théâtre de l’Odéon occupé

    Le Figaro

  • Napoléon insolite: la véritable histoire de la recette du poulet Marengo

    Le Figaro


  • Covid-19: la Grèce mise sur ses îles "Covid free" pour redémarrer le tourisme
    Les habitants d'Elafonisos, une petite île touristique située à l'extrémité de la péninsule de Péloponnèse dans le sud de la Grèce, attendent avec impatience leur tour pour recevoir la deuxième dose d'un vaccin anti-Covid. La Grèce a mis les bouchées doubles pour achever en priorité la vaccination des dizaines de petites îles en mer Egée (est) et Ionienne (ouest) avant la vaccination de plus grandes, accueillant chaque année des millions de touristes, en vue de l'ouverture officielle de la saison touristique à la mi-mai.


    AFP


  • Sarah Halimi a été «assassinée uniquement parce qu’elle était juive», dénonce le président du Crif
    Plusieurs rassemblements sont prévus dans plusieurs villes de France ce dimanche 25 avril pour contester l’absence de procès suite au meutre de Sarah Halimi. Francis Kalifat, le président du Crif, rend hommage à la sexagénaire juive tuée en 2017, soulignant une décision de justice «inadmissible».


    Le Figaro


  • En Ariège, les 15 confinés volontaires de la grotte «vont bien»
    Les membres de la mission «Deep Time», volontairement confinés dans une grotte des Pyrénées durant 40 jours, ont retrouvé la lumière du jour. Si les 15 membres «vont bien», ils admettent avoir constaté une grande disparité concernant les cycles de sommeil.


    Le Figaro

VIDÉO SUIVANTE

Météorite ou météore ?

Dès son apparition dans le ciel nombreux sont ceux qui ont partagé des vidéos sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter. Et sur plusieurs vidéos beaucoup d’internautes ont qualifié cette boule de feu, apparue dans un premier temps verte puis orangée et/ou rouge, de météorite. Mais ce n’est pas le terme adéquat.

🔴 Images inédites de la #météorite filmées par une caméra de vidéosurveillance près de #SaintTropez dans le #Var. 📹 Jacques Reysset pour @MteoGardHerault pic.twitter.com/utHyMuIxQw

La #météorite aperçue ce soir dans le #Sud de la #France, comme ici à #Cannes. pic.twitter.com/tPWdehXtgo

En effet, une météorite est un corps rocheux provenant de l’espace ayant traversé l’atmosphère et venant finir sa course en touchant le sol de la Terre. Or, cette boule lumineuse verte n’est pas entré en contact avec le sol de la planète bleue et a fini par se consumer. Il s’agit donc d’un météore.

Une pluie d’étoiles filantes

C’est dans un communiqué publié il y a trois jours que la Nasa a rappelé que “la pluie des météores des Lyrides” allait bientôt être visible. Un phénomène résultant du passage de la comète Tatcher aux alentours de la Terre. De plus, l’agence spatiale américaine explique que la pluie d’étoiles filantes sera visible comme “chaque année aux alentours du 16 au 25 avril”.

Cependant, il sera difficile de les observer en 2021 “comme il y aura beaucoup d’éblouissement de la Lune, vous ne verrez pas autant de météores cette année” a expliqué la Nasa.

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Source: Lire L’Article Complet