Urine qui sent fort : les différentes causes possibles

Vos urines sont malodorantes, nauséabondes ? On fait le point sur les causes possibles avec le Dr. Antoine Faix, chirurgien urologue.

Restez informée

Urine qui sent fort : comment l’identifier ?

Qu’est-ce qu’une urine ” normale ” ? Secrétée par les reins, conduite vers la vessie à l’aide de deux ” conduits ” (les uretères) puis évacuée lors de la miction (l’action de ” faire pipi ” dans le langage courant), l’urine est normalement de couleur jaune clair avec une odeur discrète qui n’est pas nauséabonde.

Dans le cadre de certaines pathologies chroniques, l’odeur de l’urine peut se modifier légèrement : par exemple, en cas de diabète, l’urine peut prendre un parfum acidulé, mais qui n’est pas agressif ” note le Dr. Antoine Faix, chirurgien urologue.

À savoir. Les urines malodorantes constituent un motif de consultation fréquent en urologie. ” Plusieurs pathologies et soucis de santé peuvent être à l’origine d’urines malodorantes : s’il y a des symptômes associés, il s’agit généralement d’une infection urinaire ” ajoute le spécialiste. On fait le tour des causes possibles.

Urine qui sent fort : c’est sûrement une infection urinaire

L’infection urinaire (cystite chez la femme, prostatite chez l’homme, plus rarement urétrite chez l’homme ou chez la femme) est le diagnostic le plus fréquent en cas d’urines malodorantes. Habituellement provoquée par une bactérie (Escherichia coli ou E. Colile plus souvent), elle se caractérise par :

  • des urines malodorantes et/ou troubles,
  • des brûlures mictionnelles : on a une sensation de brûlure lorsqu’on urine,
  • des envies fréquentes d’aller aux toilettes (urgenturies ou impériosités),
  • une pesanteur pelvienne : le bas-ventre semble lourd,
  • éventuellement : une fièvre supérieure à 38°C,
  • éventuellement : un peu de sang dans les urines (hématuries).

Face à des symptômes évoquant une infection urinaire et outre l’examen clinique, le médecin traitant pourra prescrire un examen cytobactériologique urinaire (ECBU) pour identifier le germe à l’origine de la maladie, puis des antibiotiques (antibiothérapie) s’il s’agit d’une infection bactérienne.

Une surveillance particulière sera mise en place pour les personnes à risque de complications – femmes enceintes, personnes immunodéprimées, personnes souffrant d’une insuffisance hépatique, diabétiques…

Urine qui sent fort : elle peut être causée par une hydratation insuffisante

Petit rappel.Un adulte doit boire environ 1,5 L de liquide par jour pour être bien hydraté – cela inclut l’eau, bien sûr, mais aussi le thé, le café, les jus, les infusions… Si, au quotidien, vous ne buvez que lorsque vous avez soif, vous ne vous hydratez sans doute pas assez ! ” remarque le Dr. Antoine Faix.

Le manque d’hydratation au quotidien peut se traduire par des urines malodorantes et qui sentent fort : “ en raison du manque d’eau dans l’organisme, les urines sont plus concentrées : elles contiennent plus d’urée et plus d’azote, ce qui donne cette odeur nauséabonde ” développe le chirurgien urologue. Au-delà des urines qui sentent fort, il n’y a pas de symptômes associés.

Comment corriger la situation ? La solution, c’est l’hydratation : même à la maison, n’hésitez pas à vous préparer une thermos de thé (chaud ou froid) ou de café à siroter tout au long de la journée. À chaque repas, n’oubliez pas de boire un grand verre d’eau. Et pour les plus tête-en-l’air, il existe des applications qui nous rappellent (avec une notification sonore et/ou lumineuse) de nous hydrater dans la journée…

Urine qui sent fort : quand l’hygiène intime entre en jeu…

C’est un problème que l’on rencontre plutôt chez certains hommes non-circoncis qui ne décalottent pas (ou insuffisamment) leur prépuce sous la douche ” remarque le Dr. Antoine Faix.

En effet : le décalottage, c’est-à-dire l’acte de repousser (sans brusquerie) la peau du prépuce pour dévoiler le gland, permet le nettoyage de la couronne balanique, où se trouvent les glandes de Tyson. Celles-ci secrètent du sébum : lorsqu’elles sont mal nettoyées (ou pas nettoyées du tout), on peut constater une macération à l’origine d’odeurs désagréables. “ Ici, ce ne sont pas les urines qui sentent fort, mais bien la muqueuse ” précise le chirurgien urologue.

Le bon réflexe : pour les hommes, nettoyer chaque jour le pénis (sans oublier de décalotter) avec un savon doux (à acheter en pharmacie ou en parapharmacie en cas de peau sensible) et… beaucoup de délicatesse !

Et aussi… La consommation de certains aliments peut être à l’origine d’urines qui sentent fort – on pense aux asperges, à la betterave, au poisson, à l’oignon, à l’ail… Le problème est alors ponctuel, le temps de la digestion.

Merci au Dr. Antoine Faix, chirurgien urologue, andrologue et sexologue, trésorier et administrateur de l’Association Française d’Urologie (AFU).

Source : Association Française d’Urologie

Source: Lire L’Article Complet