Vaccin AstraZeneca : l'EMA affirme qu’il est "sûr et efficace", vous ferez-vous vacciner ?

L’Agence européenne des médicaments (EMA) a rendu son avis concernant le vaccin AstraZeneca ce jeudi 18 mars. Elle affirme que ce sérum anti-Covid est “sûr et efficace”.

Restez informée

Le sérum anti-Covid AstraZeneca va-t-il à nouveau faire partie de l’arsenal vaccinal français aux côtes des vaccins Pfizer/BioNTech et Moderna ? Plusieurs pays européens l’avaient suspendu après la découverte de cas de cas graves de formations de caillots sanguins. Cette décision avait également été prise par la France lundi 15 mars, dans l’attente de l’avis de l’Agence européenne des médicaments (EMA).

AstraZeneca : “ses avantages (…) vont bien au-delà de ses risques potentiels”, selon l’EMA

Ce jeudi 18 mars, l’EMA s’est exprimée sur le sujet : elle affirme que le vaccin AstraZeneca est “sûr et efficace”. “Il s’agit d’un vaccin sûr, ses avantages dans la protection des personnes menacées de Covid-19 vont bien au-delà de ses risques potentiels”, a précisé Emer Cooke, la directrice exécutive de l’Agence européenne des médicaments.

Quid du potentiel risque de thrombose associé à ce sérum ? “Nous ne pouvons exclure un lien entre la formation de caillots sanguins et le vaccin”, a indiqué Emer Cooke, avant de préciser que ses effets indésirables allaient être suivis de très près.

L’EMA n’a cependant pas donné d’informations quant à un potentielle reprise de la vaccination en Europe. Concernant la France, le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran pourraient s’exprimer sur le sujet lors de leur conférence de presse prévue ce jeudi 8 mars à 19h.

L’OMS recommande la poursuite de la vaccination

L’avis de l’Agence européenne des médicaments va dans le sens de celui de l’Organisation de la santé (OMS), qui “estime que les avantages du vaccin AstraZeneca l’emportent sur les risques et recommande la poursuite de la vaccination”, peut-on lire dans un communiqué publié le 17 mars.

“Lors de campagnes de vaccination à grande échelle, il est normal que les pays signalent les éventuelles manifestations post-vaccinales indésirables. Cela ne signifie pas nécessairement que ces manifestations soient liées à la vaccination elle-même, mais il est recommandé d’enquêter à leur sujet. Cela démontre également que le système de surveillance fonctionne et que des contrôles efficaces ont été mis en place”, avait précisé l’organisation.

A lire aussi :

⋙ AstraZeneca suspendu en France : l’Agence européenne des médicaments affirme que le vaccin est “sûr et efficace”

⋙ Suspension d’AstraZeneca : que faire si vous avez déjà reçu une première dose du vaccin ?

⋙ Vaccin AstraZeneca : la démonstration percutante de Michel Cymes pour relativiser le potentiel risque de thrombose

Source: Lire L’Article Complet