Vaccin Covid-19 : peut-on décaler la date de sa deuxième injection sans danger ?

Plus de 21 millions de Français ont d’ores et déjà reçu leur premier dose du vaccin contre la Covid-19. Ils attendent ainsi de bénéficier de leur deuxième injection, mais pour certains, ce second rendez-vous est prévu pendant leurs congés estivaux. La question se pose alors : est-il possible de reporter la date de cette deuxième dose ? Cela est-il risqué ? On fait le point.

À l’approche des vacances d’été, les questions concernant la vaccination fusent. Certains Français ayant déjà bénéficié d’une première dose du vaccin contre la Covid-19 se demandent s’ils sont en mesure de recevoir la deuxième injection sur leur lieu de vacances. Car oui, en théorie, cette dernière doit être administrée dans le même centre où la première dose a été injectée. Mais en pratique, peut-on se faire vacciner dans un autre centre de vaccination ?

  • FEMME ACTUELLE Relooking de meuble en bois : un plateau en béton ciré

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Bernard Montiel menacé de mort après son soutien à Karim Benzema : le chroniqueur porte plainte

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – DIY 3 produits ménagers

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – À la prochaine : Sophie Davant

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – 20 ans de la "Star Academy" : l’ancienne candidate Lucie Bernardoni révèle une excellente nouvelle pour les fans

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Meghan Markle et le prince Harry : la famille royale a totalement snobé leur anniversaire de mariage

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Quand Lady Diana demandait des conseils pour pimenter sa vie sexuelle avec le prince Charles… trop insatisfaisant

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – "Je souhaite leur mort" : les mots très durs de Yann Moix sur ses parents

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Marlène Schiappa et Stanislas Guerini : leur petite entorse au déconfinement

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Données personnelles : Elise Lucet alerte sur les dérives des sites internet, "mentez sur tout !"

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Doc Gyneco accusé de violences conjugales : pourquoi Cyril Hanouna avait peur qu'il soit dans une secte ?

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Cyril Hanouna candidat en 2022 : et si l'idée était portée par l'Elysée ?

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Sheila revient sur le jour où un proche à lancé la rumeur sur sa transidentité

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Lady Di manipulée : cette révélation choquante concernant son interview phare en 1995

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Michel Fourniret : ses folles exigences pour son procès

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – “Les 12 coups de midi” : un célèbre candidat de l’émission va rejoindre le nouveau programme de Nagui

    Femme Actuelle


  • FEMME ACTUELLE Relooking de meuble en bois : un plateau en béton ciré
    FEMME ACTUELLE Relooking de meuble en bois : un plateau en béton ciré


    Femme Actuelle


  • FEMME ACTUELLE – Bernard Montiel menacé de mort après son soutien à Karim Benzema : le chroniqueur porte plainte
    FEMME ACTUELLE – Bernard Montiel menacé de mort après son soutien à Karim Benzema : le chroniqueur porte plainte


    Femme Actuelle


  • FEMME ACTUELLE – DIY 3 produits ménagers
    FEMME ACTUELLE – DIY 3 produits ménagers


    Femme Actuelle

VIDÉO SUIVANTE

Le ministère de la Santé indique sur son site que “dans le cas où une personne se verrait contrainte de réaliser sa deuxième injection dans un centre différent du premier, un dispositif existe sur les plateformes de prise de rendez-vous en ligne permettant de réserver un créneau dédié à une seconde injection.” Cependant, “les Français sont encouragés à recevoir leurs deux injections au même endroit”, insiste-t-il.

Cette réponse a conduit les citoyens à se poser une autre question : peut-on avancer ou retarder l’administration de la deuxième dose sans courir de risques ? L’immunologue et chef de service des maladies infectieuses de l’Hôpital Henri-Mondor, Jean-Daniel Lelièvre, a répondu à cette interrogation dans Le Parisien, ce 20 mai.

Vaccin contre la Covid-19 : est-il risqué de décaler la date de sa deuxième injection ?

“Avancer ou retarder de quelques jours la date de sa deuxième dose ne présente aucun risque pour la santé”, a déclaré l’immunologue. Mais il a signalé qu’un certain écart entre les injections peut avoir un impact sur l’efficacité des vaccins. Il faudrait ainsi recevoir le sérum AstraZeneca “entre la 9e et la 12e semaine” pour bénéficier des effets de la deuxième dose. Pour les formules à ARN messager, à savoir celles de Moderna et Pfizer, “cette fenêtre se situe entre la 3e et la 6e semaine”, a-t-il spécifié.

“À la 7e semaine pour l’un (Pfizer et Moderna) ou la 13e pour l’autre (AstraZeneca), ça peut encore marcher. Mais si l’on tarde trop, le risque, c’est de perdre en efficacité immédiate. Et à l’inverse, si la deuxième dose est trop rapprochée de la première, on gagne en efficacité immédiate, mais pour le long terme… on ne sait pas !”, a-t-il expliqué.

À lire aussi :

⋙ Covid-19 : après avoir reçu les deux doses de vaccin, peut-on quand même être cas contact ?

⋙ Vaccin Pfizer : pourquoi l’administration d’une troisième dose du sérum pourrait être nécessaire

⋙ Vaccin Covid-19 : recevoir sa seconde dose dans un autre centre, c’est possible ? Le gouvernement répond

Source: Lire L’Article Complet