Vaginisme : les conseils de la sexologue pour reprendre le contrôle sa vie sexuelle

Pour certaines femmes, les rapports sexuels peuvent être douloureux. Et dans certains cas, la pénétration peut même être impossible : on parle alors de vaginisme. De quoi s’agit-il exactement et comment en venir à bout ? Notre sexologue Alexandra Hubin balaye les idées reçues et fait le point sur les solutions.

Plus fréquent qu’on ne l’imagine, le vaginisme se traduit par une contraction involontaire des muscles du périnée. “Tout le corps se bloque et empêche la pénétration”, résume Alexandra Hubin, sexologue et fondatrice de SexoPositive. Encore tabou, ce sujet fait également l’objet de nombreuses idées reçues. Parmi elles, on retrouve la fausse croyance selon laquelle “les femmes qui souffrent de vaginisme, et donc pour qui la pénétration n’est pas possible, sont des femmes frigides”, soulève la sexologue. Elle rappelle qu’il est tout à fait possible d’avoir une sexualité épanouie malgré le vaginisme. Et pour cause : “La pénétration n’est qu’une pratique parmi d’autres, on peut s’amuser de plein de façons”, ajoute Alexandra Hubin. Cunnilingus, caresses, sexe tantrique… Il existe de multiples façon de prendre du plaisir !

  • FEMME ACTUELLE – "Je suis moche !" : Nathalie Baye effarée par des images d'archives de ses débuts au théâtre

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Divorce de Bill et Melinda Gates : la face sombre du milliardaire dévoilée

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Marilyn Manson accusée d’agression sexuelles et violences : son ancienne assistante porte plainte à son tour

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Rachida Dati : ce geste touchant de Karim Benzema pour sa nièce, atteinte d'un cancer

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Ruth Elkrief : ses confidences sur les coulisses de son retour à l'antenne sur LCI

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Gabriel Attal en terrasse avec Cyril Hanouna dans TPMP : "Je vis mon meilleur moment de porte-parole du gouvernement"

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – VIDÉO – Deuxième phase du déconfinement : "C’est pas la fête, il faut faire attention"

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Miss France : une ancienne dauphine se lance en politique

    Femme Actuelle

  • FEMMME ACTUELLE – Geoffrey (N'oubliez pas les paroles) : ces rares confidences sur sa relation avec sa compagne

    Femme Actuelle

  • Panna Cotta de Palets au citron et son coeur caramel beurre salé

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – PHOTO – Bruno Le Maire : son tacle hilarant à un internaute qui se moquait de sa photo en terrasse

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Máxima des Pays-Bas évoque le suicide de sa sœur : "Elle aurait dû être aidée plus rapidement"

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Sophie Davant : ses propos chash sur la chirurgie esthétique

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Thomas Pesquet : cette tendre pensée que sa compagne Anne Mottet a eu pour lui

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – PHOTOS – Richard Berry en deuil : l'acteur fait sa première apparition publique depuis le scandale

    Femme Actuelle


  • FEMME ACTUELLE – "Je suis moche !" : Nathalie Baye effarée par des images d'archives de ses débuts au théâtre
    FEMME ACTUELLE – "Je suis moche !" : Nathalie Baye effarée par des images d'archives de ses débuts au théâtre


    Femme Actuelle


  • FEMME ACTUELLE – Divorce de Bill et Melinda Gates : la face sombre du milliardaire dévoilée
    FEMME ACTUELLE – Divorce de Bill et Melinda Gates : la face sombre du milliardaire dévoilée


    Femme Actuelle


  • FEMME ACTUELLE – Marilyn Manson accusée d’agression sexuelles et violences : son ancienne assistante porte plainte à son tour
    FEMME ACTUELLE – Marilyn Manson accusée d’agression sexuelles et violences : son ancienne assistante porte plainte à son tour


    Femme Actuelle

VIDÉO SUIVANTE

Le vaginisme, “c’est le corps qui se met en alerte”

Pour comprendre ce qu’est le vaginisme et trouver des solutions pour en venir à bout, la sexologue utilise une métaphore. “Le problème du vaginisme, on peut le comparer a quelqu’un qui serait phobique de l’avion”, développe-t-elle. “Il a très envie de prendre cet avion pour partir en vacances (…) Et pourtant, à chaque fois qu’il s’approche de l’aéroport, ça y est, le corps s’emballe”, poursuit-elle. Nausées, palpitations, évanouissement… Les manifestations qui surviennent peuvent alors être nombreuses. “En fait, c’est le corps qui psychosomatise” et qui se met en alerte, explique Alexandra Hubin.

C’est ce même processus que l’on retrouve dans le vaginisme. “La personne a très envie de cette pénétration, elle est érotisée, elle est en confiance avec son partenaire et pourtant, le corps se met en alerte et à ce moment-là, contraction du périnée, les muscles du vagin deviennent tellement serrés que la pénétration d’un pénis et parfois d’un doigt ou même d’un tampon ou du spéculum chez le gynéco en devient impossible”, explique la sexologue.

Vaginisme : quelles solutions pour en venir à bout ?

Quelles solutions peuvent être proposées aux femmes souffrant de vaginisme ? “C’est une exposition qu’on va faire progressivement”, explique Alexandra Hubin. Ce processus se fait donc étape par étape. La sexologue reprend sa métaphore de la phobie de l’avion et explique que les personnes qui en souffrent pourront commencer par se rendre dans un aéroport sans prendre l’avion, avant d’aller dans un simulateur de vol, puis de monter dans un avion sans que celui-ci ne décolle. L’objectif ? S’habituer, afin d’apprendre à “contrôler les signaux de notre corps et de se sentir de mieux en mieux, pour finalement monter dans l’avion”, indique Alexandra Hubin.

La sexologue suggère ainsi aux personnes souffrant de vaginisme d’y aller progressivement en commençant par réaliser des caresses à l’extérieur tout en gardant bien à l’esprit qu’il n’y aura pas d’introduction. L’idée ? “Profiter et se concentrer sur tout le bien-être sans être face à quelque chose qui pourrait mettre votre corps en alerte”, précise-t-elle. Étape suivante possible : placer un doigt “juste à l’entrée (…) comme si la pénétration allait se faire, mais tout en sachant qu’elle ne se fera pas”, propose Alexandra Hubin. Si votre corps se détend, c’est peut-être le signe que vous pourrez aller encore plus loin dans le processus la prochaine fois.

Ce cheminement peut être fait seule ou à deux. Dans le second cas de figure, “il y a un petit contrat à faire avec son partenaire pour que le corps ne s’emballe pas”, précise la sexologue. Il est également possible d’être accompagnée par un professionnel en cas de besoin. “Si vous avez des difficultés dans la résolution de votre problème ou si vous avez envie de comprendre ce qu’il se passe, n’hésitez pas à en parler à un spécialiste. Ils sont là pour ça”, conclut-elle.

JOUIR, c’est le nouvel espace de Femme Actuelle dédié au plaisir féminin. Témoignages sans tabous, conseils de psy, gynéco ou sexologues, astuces pour booster la libido, le plaisir et atteindre l’orgasme… Renouez avec une vie sexuelle heureuse en cliquant ici.

A lire aussi :

⋙ Témoignage : “Le vaginisme m’a fait perdre le contrôle de mon corps”

⋙ Désir : les conseils de la sexologue pour retrouver une complicité sexuelle

⋙ Sexe sans pénétration : les conseils de la sexologue pour booster le plaisir

Source: Lire L’Article Complet