Violences conjugales : Adeline Toniutti, prof à la "Star Ac", confie avoir été séquestrée et battue par son ex-conjoint

Un portrait bouleversant. En quatrième de couverture de Libération, mercredi 23 novembre 2022, soit, trois jours avant la fin de la Star Academy 2022, la résiliante et pétillante professeure de chant du programme confie à la journaliste Constance Vilanova avoir été victime de violences conjugales.

Adeline Toniutti muette et battue

En décembre 2014, alors qu’elle part vivre en France-Comté chez son fiancé, Adeline Toniutti se met à vomir : « J’étais en train de cracher mes cordes vocales. »

Il tape celle qui ne peut pas gueuler.

Cordes vocales abîmées par des produits toxiques dégagés par le revêtement de la cheminée qui avait fond, elle devient muette. Et son conjoint d’alors « tape celle qui ne peut pas gueuler », rembobine-t-elle, douloureusement. La chanteuse lyrique raconte également avoir été enfermée dans une cave « pendant des heures ».

  • Violences conjugales : sur « France 2 », un film s’intéresse à « ceux qui commettent l’incompréhensible »
  • Violences conjugales : après deux mains courantes, l’épouse d’Adrien Quatennens porte plainte

Adeline Toniutti quitte son conjoint violent après un SOS

Dépendante financièrement de cet homme, Adeline Toniutti, à l’époque âgée de 26 ans, multiplie les demandes d’emploi. En vain. Et elle ne peut toujours pas rechanter.

La professeure très appréciée par les fans la Star Ac contacte un numéro d’écoute aux femmes battues. Au bout du fil, « ils me disent que peux avoir un logement, des psys, retrace-t-elle. Je me barre ».

Aujourd’hui, la trentenaire à retrouver sa voi(e)x… et l’utilise ici pour alerter sur les violences conjugales, qu’elles soient physiques, psychologiques et économiques.

Le 15 février 2023, la co-fondatrice l’école de chant Calyp (Centre d’Art Lyrique de Paris) jouera son premier spectacle intitulé Tel est mon destin à la Gaîté Montparnasse, à Paris.

Source: Lire L’Article Complet