Balenciaga : tout ce qu’il faut savoir sur le défilé "Clones" printemps-été 2022

Ce 6 juin 2021, la maison Balenciaga dévoilait sa collection pour l’été 2022 lors d’un défilé digital baptisé "Clones". Entre prouesse technique, collaboration événement et hommage à l’héritage de la maison parisienne, on fait le point sur ce qu’il fallait retenir de l’événement.


Une nouvelle facette de la collaboration Gucci x Balenciaga

Pour l’occasion, Demna Gvasalia poursuit la collaboration avec Gucci, où plutôt le “Hacker Project” comme s’intitule l’initiative mixant les univers de la maison parisienne et de la marque italienne, toutes deux propriétés du groupe Keyring. Lors du dernier défilé du label florentin, Alessandro Michele avait déjà dévoilé des silhouettes Balenciaga réimaginées à la sauce Gucci et des sacs devenus cultes. La collaboration historique continue le mélange des mondes. Cette fois, c’est la mythique toile monogramme Gucci qui s’invite sur des ceintures et des sacs. Mais plutôt que des G entrelacés, ce sont bien des B qui s’entrecroisent ici. “This Is Not a Gucci Bag” peut-on d’ailleurs lire sur l’une des pièces de maroquinerie. 

Des accessoires déjà désirés

L’accessoire est toujours sujet à toutes les excentricités chez Balenciaga et cette collection continue de le prouver. Perruques de chaines métalliques et lunettes Matrix signent des allures résolument futuristes tandis que le sac de course en plastique se retrouve ici hissé au rang de it-bag. Après avoir surélevé les Crocs sur de gigantesques plateformes dans une collection précédente, elles sont ici transformées en bottes imposantes. Un modèle qui ne devrait pas manquer de déchainer les passions. 

Du logo à gogo

Dans la lignée des sacs Gucci x Balenciaga, le logo continue de s’afficher sur plusieurs pièces de la collection, s’inscrivant même version manuscrite dans des imprimés travaillés. Ces derniers multiplient d’ailleurs les références à la maison. On peut ainsi retrouver les Simpsons arborant des pièces des anciennes collections sur un sweat pur luxe déjà collector. Plus loin, une robe à pois s’avère, une fois inspectée de plus près, être en fait recouverte d’images de robes Balenciaga. De quoi affirmer sa passion pour l’univers de la maison. 

Des références très couture 

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Sous ses aires de vestiaires sportifs, les références couture ne manquent pas. Comme lors de sa toute première collection pour la maison, Demna Gvasalia retravaille la bonne vieille parka, la transformant en manteau du soir à l’encolure graphique. Cristobal Balenciaga était connu et renommé pour ses formes affirmées aux allures de sculpture, un héritage mis ici en valeur dans des robes du soir architecturales. Un joli préambule au premier défilé Haute Couture de Demna Gvasalia pour Balenciaga prévu pour le mois de juillet lors de la semaine des défilés parisiens. 

Source: Lire L’Article Complet