Défilé printemps-été 2021 : Le manifeste techno-urbain de Balenciaga

Un film de Walter Stern comme une déambulation nocturne dans un Paris quasi-vide : voilà ce qu’a proposé, le 4 octobre, la maison Balenciaga en lieu et place de son traditionnel défilé printemps-été 2021.

Des vêtements fonctionnels ultra-modernes

Sur un son de 1984 titré “Sunglasses at night”, du Canadien Corey Hart, remixé par BFRND, le directeur artistique Demna Gvasalia a fait marcher des filles et des garçons sur un rythme saccadé.

Où vont-ils, au beau milieu de la nuit, longeant les quais de Seine, arpentant la rue de Rivoli ou le quartier des Champs-Elysées ? Qu’importe, ils avancent, en phase avec un beat techno entêtant, dans des vêtements fonctionnels et souples à la simplicité rageuse.

Le sportswear se mêle à des pièces plus couture, les sweat-shirts font office de foulard portés sur la tête, les baskets et autres claquettes de piscine surélevées offrent le confort nécessaire à la balade urbaine.

Le sac à dos en nylon s’offre, lui aussi, un come-back. Le tout étant réalisé en grande partie en upcycling (93,5% des tissus unis et 100% des imprimés sont en matières certifiées organiques ou recyclées).

Au fil des minutes et de la vidéo qui déploie sa cartographie, la question nous assaille sans relâche : où vont-ils donc, ces jeunes gens si modernes ? Ils convergent vers un point de rencontre. D’ailleurs on finit par assister à leur connexion, en bord de Seine, préambule probable à un rassemblement.

Car malgré tout, nous dit Demna Gvasalia, la vie, la fête et la mode doivent poursuivre leur chemin.

Découvrez la collection printemps-été 2021 de Balenciaga dans le diaporama suivant.





Source: Lire L’Article Complet