États-Unis : Avant le confinement, les ventes de cette pièce vestimentaire explosent

Si les États-Unis n’ont pas encore déclaré le confinement obligatoire, certains s’y préparent déjà, notamment en s’offrant une pièce vestimentaire des plus confortables.

Depuis quelques semaines, la planète est (quasi) confinée. Dans l’Hexagone, les Français n’ont, à quelques exceptions près, plus le droit de sortir de leur domicile depuis le 17 mars dernier. De même en Espagne, pour laquelle le confinement a été prononcé le 14 mars dernier. L’Italie a quant à elle entamé sa cinquième semaine de confinement total tandis que l’Allemagne s’y prépare. Le monde semble avoir été mis sur pause, le temps de mettre fin à la pandémie de Covid-19. Aux Etats-Unis, le confinement fait débat. Si plusieurs états ont choisi de s’y résoudre (la Californie, Washington, le Michigan et le Nouveau-Mexique) et que la ville de New York, épicentre américain de l’épidémie, demande le confinement national, Donald Trump ne souhaite pas en entendre parler. Mais si 75 millions d’Américains sont déjà confinés, le reste du pays semble déjà s’y préparer.

Confinement : Les ventes de joggings bondissent

Qui dit confinement dit vêtements confortables. Et qui dit vêtements confortables dit… jogging. Résultat : aux États-Unis, les ventes en ligne de pantalons de survêtement bondissent. Selon le “Women’s Wear Daily”, les ventes de joggings auraient augmenté de 40% sur l’e-shop Net-a-porter depuis les premières rumeurs de confinement la semaine dernière. Même son de cloche chez la marque Vuori, qui enregistre une croissance de 50% des ventes de pantalons de survêtement sur son site en à peine quelques jours. Une réaction quelque peu amusante qui pose néanmoins la question suivante : faut-il passer la période de confinement en jogging ou au contraire, faire l’effort de s’habiller tous les jours ?

Source: Lire L’Article Complet