Les 13 tendances mode qu’on va adopter ce printemps-été 2022

Clôt en beauté par le défilé hommage à Alber Elbaz, la Fashion Week printemps-été 2022 nous en a mis plein les yeux. Pendant 1 mois, l’industrie de la mode nous a présenté les silhouettes de designers qui vont en inspirer plus d’une.

À l’heure où on s’emmitoufle dans nos pulls et manteaux, passage en revue des tendances à garder en tête pour le printemps-été prochain.

Couleurs pétillantes, taille basse, mini-jupe ou bermuda : au printemps 2022, le vestiaire féminin se désinhibe

On le sait, la mode n’est qu’une question de cycles. Ce qui fût en vogue jadis, sera de nouveau au top des tendances des années plus tard. Et ce printemps-été 2022 ne fait pas exception. D’ailleurs, les plus futés d’entres nous n’auront qu’à fouiller dans leur armoire – où celles de leurs mères ou grandes soeurs –  pour retrouver les pièces qu’elles portaient 20 ans en arrière (déjà !).

Jupe (de préférence en jean) microscopique, pantalon taille basse, sandales à petits talons et à brides, vêtements en velours… Vous voyez où on veut en venir ? Gagné. Les années 2000 continuent leur grand retour dans nos vestiaires.

Mais c’est loin d’être la seule décennie comme l’a entre autre prouvé le défilé Dior pour le printemps-été 2022 qui a glissé les sixties sur le moodboard des tendances printemps-été avec ses looks color-block et ses jupe trapèzes qui flirtent avec un sportswear aussi moderne qu’élégant.

Sensuelles et audacieuses, les tendances de l’été prochain promettent des looks marquants et, qui sait, un été qui le sera tout autant.

Découvrez les tendances printemps-été 2022 dans le diaporama suivant.

La mini-jupe

Ce sera LE must-have du printemps-été 2022. La mini-jupe, propulsée par les créateurs venus des 4 coins du globe, revient en force dans notre garde-robe.

Si côté longueur, on ne vise que dans le minimale, côté style il y en aura pour tous les goûts et pour toutes les ambiances. Les designers donnent le ton : chez Missoni à Milan, la mini-jupe casual-chic alors que du côté de Miu Miu à Paris : la mini-jupe ceinturée est en toile beige, à la manière d’un quelconque uniforme workwear. De là à l’essayer en open-space ? Ça reste à voir.

Chez Versace, la jupe version mini est le vêtement favori des femmes branchées qui se trémoussent sur le dancefloor jusqu’au bout de la nuit alors elle se pare de brillance.

Est-ce qu’on y verrait pas là une jolie manière de célébrer l’après-Covid ? En tout cas, le style y est.

Le look minimaliste

Vêtements fluides, monochromes et aux coupes aussi simples qu’esthétiques : telle est la recette du look minimaliste.

Pour le printemps-été, nombreux sont les designers à avoir cédé aux sirènes de cette esthétique qui a élevé la simplicité au rang d’art.

Parmi elles, Tod’s, Jil Sander mais aussi Prada, Max Mara et Rodarte ont opté pour des silhouettes hautement instagrammable qui révèlent la qualité des matières et promettent des tenues qui s’adaptent à toutes les circonstances.

Le noir

Avec lui, impossible de basculer dans le fashion faux-pas. Le vêtement noir est indétrônable à tel point que sous toutes les formes qu’il prend, il se transforme en basique de notre dressing.

Le pantalon noir, le perfecto noir, le sac à main noir, les lunettes de soleil noires,… En voilà des pièces qui ne seront jamais jugées démodées.

Ténébreux ? Raffiné ? Synonyme d’opulence ? Les designers ont eux leur propre interprétation du chrome noir. Il prend la forme d’un tailleur-bermuda en cuir noir et s’accessoirise avec des bijoux en or chez Tom Ford, tandis qu’on ne jure que par le total-look noir décontracté chez Balenciaga et Prada.

Mais à trop jouer sur le total-look noir, on pourrait se fondre dans la masse. Alors pour déjouer le piège, il faudra enfiler des pièces fortes avec de beaux volumes à l’image d’un pantalon noir large ou d’un trench noir à épaules larges à combiner avec des vêtements noirs plus près du corps.

Bien qu’il soit facile à porter, en été on troque le total-look noir qui nous fera trop vite transpirer pour un short mieux adapté aux fortes températures.

Les chapeaux

Il y a bien un point commun entre les modeuses, les demoiselles de Rochefort, et la reine d’Angleterre : leur gimmick mode préféré, c’est le couvre-chef.

Que ce soit un chapeau feutre, une casquette, un bob… La seule règle, c’est d’en posséder un. Pour Erdem, le chapeau circulaire est la pièce maîtresse à assortir à sa tenue.

C’est de saison, le chapeau de paille qu’on sort du placard au moindre rayon de soleil est de retour. Mais cette saison, on veut un chapeau de paille coloré, comme les modèles en raphia signés Alexandre Blanc.

Plus audacieux, chez Alexis Mabille on fête le retour de la snapback en grande pompe puisqu’elle devient l’accessoire fétiche de nos tenues de soirées.

La maille

Pour le printemps-été prochain, la maille s’est inscrite comme un fil rouge chez les designers. De Gabriela Hearst en passant par ACNE et Ferragamo, ce n’est plus seulement au rayon pull que s’inscrit la maille.

Robe-pull oversize et ultra-graphique chez Gabriela Hearst, mini-jupe et polo à déboutonner pour ACNE, micro-short… Stylées et ultra-sensuelles, qu’on préfère la laine, le crochet ou la résille, à même la peau ou porté sur un t-shirt, aérienne ou épaisse, les sapes en laine sont définitivement à inclure dans sa garde-robe de l’été 2022.

Le top soutien-gorge

La lingerie se dévoile de plus en plus dans la mode. Ces précédentes saisons, on a aimé la lingerie le collant couture à porter comme un pantalon chez Mugler et on a célébré – de près ou de loin – la revival du string apparent.

Jusque-là, on enfilait un top transparent pour dévoiler subtilement la couleur de notre soutien-gorge. Mais maintenant, on fait tomber le haut : en 2022, le soutien-gorge est le nouveau top. Ou plutôt, le nouveau crop top.

Et puisque c’est devenu un haut classique alors on le recouvre d’un trench à imprimés pied-de-poule chez Coach alors que du côté d’Hermès et Nensi Dojaka, on laisse les épaules dénudées avec un aplomb déconcertant.

La tendance Y2K

On l’appelle « Y2K ». Ce n’est pas un nom de code mais bien l’appellation de la nouvelle lubie de la Génération Z. La mode « Y2K » (ou « Year 2000″) fait référence au deuxième millénaire.

Et si c’est aujourd’hui la jeune génération qui s’en empare, c’est justement parce qu’au début des années 2000, elle était trop jeune pour porter certaines pièces emblématiques de l’époque. Pas facile de porter le haut de bikini en guise de top à la Gwen Stefani pour aller à l’école primaire.

Coperni, Missoni, et Versace ont fait des années 2000 leur nouvelle source d’inspiration. Pour nos looks du printemps-été 2022, ils prescrivent une bonne dose de chaussures à plateformes à la Lizzie Macguire, de crop top à manches longues, de strass, et de méduses à talons.

Le corset

Pièce de lingerie infiniment sexy, le corset tout droit venue de la Renaissance s’extirpe du rayon sous-vêtements. Depuis plusieurs saisons déjà, les maisons de luxe comme Balmain, Zimmermann, ou bien la britannique Vivienne Westwood le transforment en top déclassé. Sous leur influence, toutes les modeuses ont succombé à la tendance.

Cette saison, les créateurs nous montrent diverses façon de le porter. Selon ACNE Studios, il y a deux écoles. D’une part, le corset qui serre enveloppe la silhouette sous le sein jusqu’aux hanches pour cintrer une robe mi-longue, d’autre part : le corset façon Marie-Antoinette à enfiler, à la manière d’un veston, par-dessus un top à manches longues.

Pour Tory Burch, on préfère le corset trompe-l’œil sur une robe printanière.

Les années 90

Est-ce qu’on va un jour s’en lasser ? On ne pose pas la question à Chanel qui a réinventé ses plus iconiques créations mode des années 90 pour son défilé printemps-été 2022 à Paris.

Les années 1990 passionnent autant les designers que les passionnés de mode, et quand on y pense, c’est peut-être la seule mode qui ne se démode pas !

Logique, comment tourner le dos aux jupes longues droites, aux crop tops à col montant, et aux lunettes de soleil carrées. Cette saison, la décennie 90 a su mettre d’accord les maisons Hermès, Ester Manas, ou encore Coperni.

Le bermuda

Plus long que le short, le bermuda se hisse dans les tops des tendances printemps-été 2022. On le veut sporty, à l’image de la silhouette Lacoste qui comprend un polo, un bermuda assorti, et des baskets. 

Pour rendre son bermuda lus élégant on peut prendre exemple sur la version Louis Vuitton : son bermuda oversize kaki s’accompagne d’une chemise, de chaussures plates, et d’un grand sac à main. La meilleure équation selon Dsquared 2 ? Accompagner son bermuda à l’aide de sandales à talons, un look frais pour le printemps.

Le retour du taille basse

Les créateurs ne jurent que par la mode des années 2000, et ils nous le font savoir jusque dans les moindres détails. La mode des pantalons taille basse, infréquentable passé la décennie qui a accueilli le nouveau millénaire, reprend ses droits.

Chez Miu Miu, le classique chino se porte juste sous les hanches et ceinturée. Possible donc de lui faire une place dans note garde-robe workwear. Même son de cloche pour Ferragamo et Coperni alors que chez Coach, le jean est tellement taille basse qu’il laisse apparaître un caleçon à imprimés pied-de-poule.

La tendance taille basse est à adopter toute sorte de bas : une jupe, un pantalon de jogging, un short… On combine avec un top très court pour laisser voir un maximum de ventre. Et contrairement à l’époque des années 2000 où le taille basse était associé à un ventre plat et des abdominaux saillants, aujourd’hui on ne veut us entendre cela.

Le Jaune

C’est une couleur qui semble inspirer bien des designers ! De Chanel à Dior en passant par Max Mara, beaucoup en ont fait un accent fort de leurs collections pour le printemps-été 2022.

Aussi solaire qu’apaisant, le jaune a la particularité d’adoucir des matières fortes comme le cuir, de donner du peps à des pièces classiques en tweed et apporte une aura électrique aux matières transparentes.

L’été prochain, on adopte donc le jaune en total-look comme pour affirmer une présence bienveillante à ceux qui nous entourent.

Le look monochrome

On dit que lorsqu’on est à court d’idée stylistiquement parlant, le vêtement noir est toujours une bonne idée. Cette saison, les designers nous filent une nouvelle astuce bien plus efficace : opter pour un look monochrome. Un look = une couleur de la tête au pied.

Pour rayonner tout le printemps durant on va choisir des total-looks plutôt pastels ou bien dans la gamme chromatique tendance selon les derniers défilés : le jaune, le noir, le violet, ou encore l’orange. De votre top à vos accessoires en passant par vos sous-vêtements (du moins, lorsqu’ils sont apparents), il faudra respecter le code couleur unique. Comme ça, plus besoin de se soucier de la coordination de couleurs entre tel et tel vêtement. Il fallait y penser !

Source: Lire L’Article Complet