Les tendances mode du printemps-été 2019

Quelles seront les tendances du printemps-été 2019 ? Réponse en images.

A chaque nouvelle saison vient son lot de nouveaux looks. Et les collections printemps été annoncent toujours l’arrivée de couleurs chaudes et de matières légères. Un avant-goût de vacances pour ainsi dire. Cette année, deux tendances fortes se distinguent. Le style grungy bohème, particulièrement visible dans le défilé Paco Rabanne, et que l’on retrouve sur des pièces rock à l’imprimé tie and dye venant se greffer en aplat. 

Côté palette chromatique, on joue sur les nuances de mandarine que l’on retrouve par touche dans les collections Hermès, Versace ou encore Jacquemus sur une déclinaison de pièces allant de la robe plissée, au trench ceinturée en passant par la parka. Effet bonne mine garanti ! Pour les noctambules, la tendance néon sera idéale. On ose les pièces jaune criard pour se faire repérer dans la nuit.

Retour sur toutes les tendances mode des beaux jours.

Plutôt rare, il s’affiche cette saison : robe plissée soleil chez Valentino, parka chez Hermès, veste brique chez Versace, trench safran chez Dries Van Noten, déshabillé chez Jacquemus. Des teintes agrumes qui nous donnent juste envie de lézarder au soleil. 

Si cette saison le kaki militaire s’impose dans les garde-robes, c’est sur un mode ultra-féminin. Poétisé de rubans, d’asymétries et d’adjonctions de matières douces. Il arme la silhouette d’une force tranquille. La combinaison Givenchy est un juste condensée de cette tendance puissamment élégante. 

Le tie and dye a changé : aucune trace d’allure beatnik dans ce déteint, qui s’inspire davantage de la peinture contemporaine. Les pièces sont structurées, pour contrebalancer l’aspect non fini de cet effet pictural. La chemise à double motifs tie and dye de Proenza Schouler est un bel exemple d’actualisation de cet imprimé culte. 

Une couche de neige se pose sur le jean, qui se portera prioritairement dans sa version neige, comme décoloré à l’eau de javel, sous forme de pantalons cargo, vestes, bottes, bermudas, mini robes ou jupe trapèze… Avec ? Des teintes sobres : noir, marine, beige… 

Elle se réinvente, s’affranchissant de son image pin-up et puise dans ses racines artisanales et chevaleresques : tandis que Louis Vuitton rend sa modernité à la cotte de mailles médiévale, d’autres expérimentent l’aspect treillage du filet, l’ornementant de perles et grigris. On aime particulièrement la robe filée signée Altuzarra agrémentée de petits coquillages. 

Alors qu’on le croyait tombé aux oubliettes après sa percée des années 80-90, le voici qui rejoint le peloton de tête des incontournables de la saison. Porté avec une chemise ou une veste, il s’accorde aussi avec des talons ou des santiags. Vous laisserez-vous tenter ? 

Cette saison les couleurs pastels sont partout et se déclinent sur plusieurs matières comme le tulle ou encore le satin. Bleu layette chez Hugo Boss, rose poudré chez Giorgio Armani, Miu Miu, mauve chez Paul Smith, ou bien encore en combinaison chromatique chez des marques émergentes comme A.W.A.K.E. 

Inspirée par le Grand Ouest chez Coach, attirée par l’Orient chez Paco Rabanne, d’humeur gothique chez Michael Kors, façon noctambule chez Saint Laurent ou poétiquement baroudeuse chez Chloé, l’allure bohème emprunte tous les chemins. Elle se retrouve dans plusieurs robes longues et légères mais également sur des jupes trapèzes. 

Tubulaires et spectaculaires : voici un exemple, ici signé Y/Project, pour participer à cette tendance architecturale et graphique qui nous pend aux oreilles ce printemps. Mais si vous n’êtes pas satisfaites par ce modèle, sachez qu’il en existe de toutes sortes. Le tout est de surfer sur la vague maximaliste. 

Plus fort qu’une phare dans la nuit, le jaune néon s’invite sur nos vêtements cette saison. Il se pose en aplat sur un trench ou devient la couleur d’une blouse bi-matière comme chez Dries Van Noten. 

Source: Lire L’Article Complet