Que retenir de la fashion week de Londres printemps-été 2020 ?

Une mode plus consciente mais non moins élégante, voila ce que prône la fashion week de Londres. Sous l’épée de Damoclès du Brexit, l’industrie de demain se dessine.

L’écologie au centre

La fashion week de Londres n’aura pas lieu. C’est du moins ce que souhaitait le collectif Exction Rebellion, mobilisé pour bousculer ce rendez-vous d’une des industries les plus polluantes du monde. Parmi les happenings, une procession funéraire baptisée “London Fashion Week R.I.P.” ou encore un blocus opéré par un groupe d’activiste ensanglanté à l’entrée d’un des lieux de défilé. Loin d’ignorer ses tors, l’industrie s’engage. Soutenue par des grands noms comme Vivienne Westwood, jamais loin quand il s’agit de militantisme, le mannequin Georgia May Jagger ou le site Vestiaire Collective, l’ONG Oxfam a lancé l’opération #secondhandseptember qui incite à ne pas acheter des vêtements neufs. Sur les podiums, la palme de l’innovation est attribuée à Vin + Omi, qui a exploité les orties du jardin du prince Charles pour développer un éco-textile présenté lors de son show. 

Source: Lire L’Article Complet