Raya et le dernier dragon : rencontre avec les voix françaises du dernier Disney

Nouvelle épopée Disney disponible ce 4 juin en streaming, « Raya et le dernier dragon » est un conte initiatique survitaminé. A l’occasion de sa sortie attendue, nous avons échangé avec les voix françaises du film. Rencontre avec Géraldine Nakache, Frédéric Chau et Anggun.

Après huit mois d’attente, on découvre enfin Raya, la dernière héroïne Disney et lointaine héritière de Mulan. Victime de la pandémie et prévu en salles en novembre 2020, « Raya et le dernier dragon » a vu sa sortie reléguée au catalogue de Disney+. Non sans regrets de n’avoir pu découvrir ses graphismes sur grand-écran, on se laisse emporter par la quête spirituelle racontée dans ce nouvel film d’animation énergique.

Dans le monde imaginaire de Kumandra, inspiré d’une multitude de cultures de l’Asie du Sud-Est, la jeune Raya se donne pour mission de sauver l’humanité. Menacés par une force malveillante, les cinq peuples du Dragon – Cœur, Croc, Queue, Dos et Griffe, sont divisés par la peur et la jalousie. Chacun souhaite avoir entre ses mains la Pierre du Dragon, qui les protège du dangereux Druun. Quand sa rivale Namaari s’empare de la précieuse pierre et que son père, le sage Benja est transformé en pierre, Raya prend une décision qui changera le cours de sa vie. Sa mission semble presque impossible : retrouver le dernier dragon, que la légende dit endormi dans le lit d’une rivière asséchée. Cinq cents ans après l’extinction de ces êtres sacrés faisant autrefois régner la paix sur Kumandra, Raya et son adorable animal de compagnie Tuk Tuk rencontrent Sisu, un dragon loufoque prêt à tout pour les aider. Malgré les dangers, Raya peut compter sur la magie de Sisu et la loyauté de ses compères pour tenter d’unifier les cinq régions de Kumandra.

Lire aussi : The Father de Florian Zeller : « Anthony Hopkins a abordé ce film avec beaucoup de courage »

« Ayez confiance »

A l’occasion de la sortie du film, nous avons rencontré les talents qui ont assuré sa version française. Doubleuse confirmée, Géraldine Nakache incarne la dragon Sisu, tout en humour et en légèreté. Frédéric Chau (« Qu’est-ce qu’on a fait au bon dieu ? ») se glisse dans la peau de Benja, le père de Raya. Chef guerrier à la sagesse sans faille, il transmet ses talents de leader à sa fille. On retrouve également la chanteuse Anggun dans le rôle de Virana, la cheffe autoritaire de la tribu de Croc du Dragon. Pour l’artiste d’origine indonésienne qui signe sa première expérience en doublage, « Raya » est un voyage immédiat sur les terres de sa jeunesse.

Pour la première fois, les pays d’Asie du Sud-Est sont mis à l’honneur, qui plus est grâce à un personnage féminin. Anggun précise que ces pays ne forment pas seulement un ensemble flou mais sont bien le foyer de « plusieurs milliards d’habitants, des cultures et de langues très différentes ». Elle espère ainsi que « l’arrivée de “Raya et le dernier dragon” mettra l’accent et la lumière sur cette partie du monde tellement magnifique ». Si le dernier né de Disney rend un hommage vibrant à plusieurs régions d’Asie, il envoie aussi un message de paix et d’unité, rappellent les trois acteurs. Le mot d’ordre de cette aventure ? La confiance. En soi, dans les autres, elle guide les héros de « Raya » dans leur longue mission.

Source: Lire L’Article Complet