Vanessa Paradis dénudée sous une robe entièrement dézippée : à couper le souffle

La divine actrice refait parler d’elle indirectement : hier, une photo datée de 1995 est réapparue sur les réseaux sociaux. Shootée par Dominique Issermann, Vanessa Paradis y dévoile sa silhouette féline sous une longue robe noire ouverte jusqu’en bas du dos. Iconique !

  • Vanessa Paradis

Quelle grâce ! On a beau tout connaître ou presque de sa vie, on a beau l’avoir vu grandir et s’épanouir sous nos yeux, chaque nouvelle photo de Vanessa Paradis est un enchantement. Après lui avoir consacré un hors-série « icône » l’année dernière où elle se découvrait sublime et solaire en petit top et large chapeau d’été en couverture, le magazine ELLE a publié hier, lundi 22 novembre, une vieille photo de Vanessa Paradis sur son compte Instagram. Shootée en 1995 par Dominique Issermann, la maman de Lily-Rose Depp s’y dévoile plus sensuelle que jamais le corps à peine couvert d’une très longue robe noire. Vingt-six ans plus tard, la force du cliché n’a pas pris une ride et nous rappelle que l’histoire d’amour entre la mode et Vanessa Paradis remonte à loin. Chanteuse à succès, actrice césarisée dès son premier rôle dans Noce Blanche et égérie fidèle de la maison Chanel depuis que Jean-Paul Goude l’a enfermée dans une cage à oiseaux pour les besoins d’une pub mythique des années 1990, Vanessa Paradis imprime son style partout où elle passe. De son apparition osée en brassière, culotte et chaîne de taille en couverture du Madame Figaro au cœur de l’été à son holp-up médiatique à la rentrée passant d’une tenue en cuir et décolleté sur papier glacé à une apparition féérique vêtue d’une robe incroyable au décolleté vertigineux pour les besoins d’un clip avec Adrien Gallo (NDLR : le leader des BB Brunes), l’actrice a le chic pour nous en mettre toujours plein les yeux.

Vanessa Paradis ultra-sensuelle : elle se dénude sous une robe dézippée et fait craquer ses fans

Quoi qu’elle fasse, quoi qu’elle porte, Vanessa Paradis continue de fasciner ses adorateurs les plus fidèles. Après avoir fait fureur en juillet au festival de Cannes en osant les seins nus sous une chemise nouée au nombril et la robe fendue jusqu’en haut des cuisses pour la montée des marches officielles du film Cette musique ne joue pour personne et alors que le public se presse tous les soirs depuis septembre pour la découvrir au théâtre dans Maman, une pièce mise en scène par son mari Samuel Benchetrit, la voilà qui revient côté mode par une porte dérobée. Car en republiant sur Instagram une photo du numéro qui célébrait ses 50 ans, le magazine ELLE remet en vedette la Vanessa Paradis de 1995. Seins nus et culotte en dentelle rouge orangée, elle se dévoile sous le regard pudique de la photographe Dominique Issermann, moitié docile, moitié farouche. Prise de dos et de trois-quart, elle porte une très longue robe noire pas complètement zippée… une photo instinctive qui laisse deviner sa grâce et qui laisse planer le mystère. Sous son post Instagram, le magazine écrit : « Elle (Dominique Issermmann) ne cherche pas à “fabriquer” une image de Vanessa ou à jouer sur son côté lolita. Cette photo est envahie de naturel, comme prise à la volée. La robe de bal ouverte dans le dos, la lingerie qui dépasse, la coiffure sans artifices… Elle trace un profil intime comme un couturier habille une femme. On est suspendu à un rêve. Est-ce une jeune fille qui essaie une robe de sa mère ? Ou une femme assise sur un lit près d’un beau garçon ? C’est mystérieux et splendide. »
Et vous, qu’en pensez-vous ?

Source: Lire L’Article Complet