Cédric Jubillar : son avocat fait une énorme révélation en faveur de son client

Alors que la demande de remise de liberté de Cédric Jubillar a été officiellement rejetée jeudi 2 septembre dernier, l’avocat du principal suspect a révélé une information importante concernant l’enquête.

C’est le fait divers qui passionne les Français depuis plus de huit mois. Et pour cause, tout le monde se demande ce qui est réellement arrivé à Delphine Jubillar, cette mère de famille de 33 ans disparue dans la nuit du 15 ou 16 décembre 2021. Pour l’heure, tous les regards semblent se porter sur Cédric, le mari de l’infirmière volatilisée. Mis en examen pour « homicide volontaire par conjoint », ce dernier a été arrêté le 17 juin dernier pour être placé en détention provisoire dans la prison de Seysses. Si plus éléments pourraient faire de Cédric Jubillar le suspect numéro un dans cette affaire, le père de famille continue de clamer son innocence depuis le premier jour.

Interviewé par nos consœurs de Femme actuelle, l’un de ses avocats, Maître Jean-Baptiste Alary, a d’ailleurs tenu à revenir sur quelques fausses informations inculpant son client. Ainsi, ce dernier a évoqué  le lancement de la machine à laver que Cédric Jubillar aurait lancé à 5 heures du matin – quelques heures après la disparition de sa femme – pour laver une couette. « On le sait aujourd’hui, je vous l’affirme : la couette ne se trouvait pas dans la machine à laver à l’arrivée des gendarmes. Cette histoire est ahurissante », a-t-il déclaré. Et d’ajouter : « Lorsque nous avons fait appel à la détention provisoire de Cédric Jubillar, nous nous sommes retrouvés devant la chambre de l’instruction qui a rendu un arrêt dans lequel il était écrit noir sur blanc : la couette n’est pas dans la machine à ce moment-là », a précisé l’avocat.

Lisa Ziane

À voir aussi : 

Source: Lire L’Article Complet