La série sur Orelsan "Montre jamais ça à personne" annoncée pour le 15 octobre sur Amazon Prime Video

Les fans l’attendaient depuis des semaines : la plateforme Amazon Prime Video a annoncé mardi 28 septembre que la série sur Orelsan, Montre jamais ça à personne, sera diffusée en exclusivité à partir du 15 octobre.

Orelsan se croyait « perdu d’avance » (titre de son premier album) et il est devenu une star du rap français. Son petit frère, lui, y a toujours cru et il n’a pas perdu une miette de son ascension, collant aux basques de son frère avec sa caméra. Ses images forment la matière première de cette série originale dont Amazon vient de dévoiler le premier trailer.


2000 heures d’images filmées par son frère en 20 ans

Co-réalisée par son frère Clément Cotentin (Bloqués) et Christophe Offenstein (Les Petits Mouchoirs, Comment c’est loin), cette série en six épisodes revient donc sur le parcours du rappeur normand depuis ses débuts « à travers une immersion intime dans les coulisses de sa vie« . 

La série repose en effet sur de nombreuses archives personnelles, et en particulier sur les 2000 heures d’images filmées par son frère Clément. Ce dernier, qui a toujours eu foi en son grand frère et en son rêve de devenir une tête d’affiche du rap, l’a suivi de près avec sa caméra durant une vingtaine d’années.

Témoignages de ses pairs, de Akhenaton à Stromae

Les six épisodes s’appuient également sur des images filmées par ses proches, tels que Skread, Ablaye et Gringe, mais aussi par des membres de sa famille. Des témoignages de ses pairs Akhenaton, Soprano, Oxmo Puccino, Stromae ou GIMS complètent cette plongée dans les coulisses d’une ascension.

Agé aujourd’hui de 39 ans, Orelsan a percé dès 2008 et sa notoriété a explosé l’année suivante avec son album Perdu d’avance, devenu un classique du rap français. Auteur ensuite de deux albums solo, dont le formidable La Fête est finie (2017), certifié disque de diamant, et d’un album avec Gringe sous le nom de Casseurs Flowters (2013), ce poids lourd du rap hexagonal est aussi acteur et scénariste.

Mais devenir un rappeur emblématique ne s’est pas fait sans mal : le parcours d’Orelsan a été semé de maladresses et d’embûches. Le documentaire reviendra notamment sur la polémique autour du titre Sale pute paru en 2009, qui lui a valu des poursuites judiciaires très médiatisées. Il a finalement été relaxé en 2016.

Source: Lire L’Article Complet