"A Perfect Family" : un famille danoise confrontée à la transidentité dans un premier film subtil

L’amour peut-il supporter des grands changements ? Là est toute la question du long-métrage A Perfect Family, le premier film de la réalisatrice danoise Malou Reymann. S’inspirant de sa propre vie, elle y raconte l’histoire d’une famille dont le quotidien est chamboulé quand le père annonce se sentir femme et commence sa transition. Un film tout en délicatesse sur un sujet essentiel.  

Matrice autobiographique

Emma est une pré-adolescente qui grandit au sein d’une famille aimante entrant parfaitement dans les normes de la société. Ses parents semblent heureux, sa grande sœur s’épanouit. Sa vie change radicalement donc le jour où son père Thomas décide de devenir une femme et prend le nom d’Agnete. Les parents d’Emma divorcent, son père déménage… La jeune fille, perturbée par ces changements, questionne tout ce qu’elle pensait connaître. Sa famille doit alors se réinventer.  

Bandes Annonces Cinéma

C’est ce qui est arrivé à Malou Reymann, lorsqu’elle avait douze ans. La réalisatrice a d’ailleurs utilisé les anciens carnets de notes de son père pour l’écriture du scénario. A Perfect Family veut refléter de manière réaliste la transition vue par une adolescente, Emma. Si les différentes opérations d’Agnete sont mentionnées dans le film, elles ne sont pas son focus principal. Des ellipses sont utilisées pour montrer l’évolution d’Agnete, sa féminité s’exprime petit à petit jusqu’à ce que la femme l’embrasse totalement.  

Flashbacks en camescope  

A Perfect Family est avant tout une histoire familiale, entre la comédie et le drame. Le récit est entrecoupé de vidéos nostalgiques de l’enfance d’Emma et de sa sœur Caroline. Malou Reymann souhaite questionner les normes de la société à travers les changements dans la relation entre Emma et Agnete, d’où ces retours en arrière. “Adolescent, on essaye tous, dans une certaine mesure, de rentrer dans la norme. Plus tard, on questionne notre identité profonde, et on tente de s’accepter tels que nous sommes “, explique Malou Reymann. Autant Agnete qu’Emma doivent se réinventer.   

Mikkel Boe Folsgaard joue Agnete, le père d’Emma (Katya Toft Loholt) dans “A Perfect Family”.  (Haut et Court)

On pourrait reprocher à la réalisatrice de ne pas avoir choisi un acteur transgenre pour le rôle d’Agnete, une pratique courante dans le cinéma et les séries, mais critiquée dans le passionnant documentaire Netflix Identités trans, au-delà de l’image.

Malou Reymann s’en défend et explique avoir voulu un acteur capable de jouer un homme et une femme. A Perfect Family a le mérite de montrer avec Agnete, un personnage transgenre heureux, qui n’est pas défini par sa souffrance, chose encore rare dans les représentations trans. Les émotions d’Agnete et d’Emma, sont amenées d’une manière plus subtile que dramatique, ce qui fait de A Perfect Family, un récit touchant.

Le film danois “A Perfect Family” sort en salles le 19 août.  (Haut et court)

La fiche

Genre : Comédie dramatique
Réalisateur : Malou Reymann
Avec : Kaya Toft Loholt, Mikkel Boe Folsgaard, Neel Ronhølt, Rigmor Ranthe
Pays : Danemark
Durée : 1h41
Sortie : 19 août 2020
Distributeur : Haut et Court

Synopsis : Emma, une adolescente, grandit au sein d’une famille tout à fait ordinaire jusqu’au jour où son père décide de devenir une femme. Ce bouleversement au sein de cette famille aimante conduit chacun à se questionner et à se réinventer…

Source: Lire L’Article Complet