Agustín Galiana (Ici tout commence) : ce moment fort que lui rappelle la dernière intrigue

Dans un entretien accordé à Télé Star en kiosques le 1er février, Agustin Galiana se confie sur son rôle dans "Ici tout commence". Lisandro, son personnage, va être au cœur d’une intrigue qui évoque au comédien un moment fort de sa vie personnelle.

Dans Ici tout commencechaque soir sur TF1, Agustín Galiana se glisse dans la peau de Lisandro, professeur de service en salle au sein du prestigieux institut Auguste Armand. Si son personnage se faisait jusqu’à lors plutôt discret, il occupera une place de plus en plus centrale au fil des prochains épisodes. Et pour cause, il est au cœur d’une intrigue qui mêle également le couple formé par Rose Latour (Vanessa Demouy) et Antoine Myriel (Frédéric Diefenthal). En effet, il semblerait que Rose ne soit pas indifférente aux charmes de Lisandro et vice-versa. Remettant ainsi en cause la fidélité de la responsable de la maison d’édition, pour son mari. Interviewé par Télé Star, Agustín Galiana a révélé quelques informations exclusives sur l’idylle qui va naître entre son personnage et celui de Vanessa Demouy : "Comme Antoine n’est pas là, il (Lisandro, ndlr) devient le confident de Rose, qui elle, sait l’écouter alors qu’il a des problèmes avec son ex-femme" raconte celui qui joue aussi le rôle d’Adrian Munoz dans Clem, avant d’évoquer le fameux baiser que vont échanger les deux amants interdits : "Ils ont un vrai coup de coeur, mais ce baiser n’était pas du tout anticipé. Ensuite Lisandro va se rendre compte qu’il a des sentiments pour Rose." De quoi mettre Lisandro particulièrement dans l’embarras face à Antoine Myriel qui n’est autre que le proviseur de l’établissement. Mais malgré la culpabilité, Lisandro ne pourra s’empêcher de rêver de Rose.

Ces histoires de séparation, de divorce et d’infidélité ne sont pas sans rappeler à Agustín Galiana un souvenir marquant de son enfance lui qui est "fils de divorcés". C’est aussi pour cela que l’histoire de son personnage le touche tout particulièrement et lui rappelle "la séparation de ses parents". "Là où j’habitais, ils ont été les premiers à divorcer. Mon frère et moi avons un peu été pointés du doigt, nous étions les ‘fils de divorcés’" s’est souvenu le comédien avant d’ajouter "Lisandro je le comprends très bien car je vois mon père ou ma mère en lui. J’ai enfoncé quelques touches de mon piano émotionnel pour l’incarner".

Agustín Galiana la galère avant le succès

S’il est aujourd’hui un comédien très populaire mais aussi un chanteur apprécié, avant de faire carrière en France, Agustín Galiana a connu de nombreuses années de galères qui l’ont traumatisé. En septembre dernier, l’espagnol était revenu dans les colonnes de Télé Star, sur son arrivée dans la série Clem, en 2015. "J’ai même pensé que la production s’était trompée en me choisissant. Je venais de passer quatre ans sans travailler en Espagne. Ça a été un enfer. Personne ne m’appelait, j’avais perdu confiance. J’étais en France depuis deux ans et là, alors que j’avais décidé de tout plaquer, on me propose d’être le fils de Victoria Abril" a-t-il confié. Résident français depuis bientôt huit ans, il aimerait désormais obtenir la nationalité française. "Je paye mes impôts ici, et j’ai envie de pouvoir prendre des décisions politiques. C’est important pour moi de pouvoir voter, de participer. Car je participe à tout, sauf à ça. J’ai envie. Aujourd’hui, je me sens à moitié français", a-t-il expliqué sur le plateau de Je t’aime, etc le 13 octobre 2020.

Source: Lire L’Article Complet