Après Plan B, Julie de Bona incarnera la joueuse de tennis Isabelle Demongeot dans le téléfilm Service volé

TF1 lancera dans quelques jours le tournage de “Service volé”, un téléfilm coup de poing adapté de l’ouvrage éponyme d’Isabelle Demongeot, violée durant neuf ans par son entraîneur. Julie de Bona (“Plan B”) campera l’ex-numéro 2 du tennis français.

Après la science-fiction dans Plan B, dont la diffusion vient de s’achever, Julie de Bona s’essaiera au biopic avec Service volé, un nouveau téléfilm destiné à TF1 qui entrera en tournage dans quelques jours et qui la verra prêter ses traits à Isabelle Demongeot, l’ex-joueuse de tennis qui a porté plainte pour viol en 2005 contre son ancien entraîneur.

Réalisé par Jérôme Foulon et adapté de l’ouvrage d’Isabelle Demongeot Service volé, une championne rompt le silence, paru aux éditions Michel Lafon, cet unitaire coup de poing retracera la course contre la montre judiciaire de l’ancienne numéro 2 du tennis français pour faire triompher la vérité, plus de vingt ans après les viols qu’elle a subis de ses 14 ans à ses 23 ans.

Pendant trois décennies, Isabelle Demongeot, jeune prodige du tennis féminin promise à un avenir glorieux, s’est tue. Totalement sous l’emprise de son entraîneur. C’est dans le cabinet d’un médecin, à l’aube de la quarantaine, qu’elle est soudain rattrapée par son passé. La question est posée : était-elle vraiment la seule ? Isabelle en a toujours été persuadée. Mais elle a désormais besoin d’en avoir le cœur net.

Elle se lance alors à corps perdu dans la recherche d’autres victimes potentielles. Avec l’aide d’un gendarme, elle réussira à recueillir une vingtaine de témoignages, dont deux non prescrits. Isabelle Demongeot a été l’une des premières à avoir le courage de dénoncer et mettre en lumière le scandale des violences sexuelles dans le milieu du sport.

Dans son livre, l’ex-joueuse de tennis, professionnelle dans les années 80 et 90, cherche à comprendre comment c’est arrivé et pourquoi elle a été si longtemps réduite à cacher son passé. Par son courage, elle a permis de libérer la parole d’autres victimes dans de nombreuses disciplines tant professionnelles qu’amateur.

Écrit par Jérôme Foulon, Sophie Deschamps, et Claire Lemaréchal, et produit par Pachli Productions et GMT Productions, Service volé se tournera du 9 juin au 12 juillet à Saint-Tropez et à Paris.

Samuel Labarthe, dans le rôle du gendarme Frank Maraval, Laurent Lucas, dans la peau de Tony, l’entraîneur d’Isabelle (dont le nom a été changé pour les besoins de cette fiction), mais aussi Elodie Navarre, Florence Pernel, François Loriquet, et la jeune Jade Bestagno, qui jouera Isabelle enfant, complètent la distribution de ce téléfilm qui devrait beaucoup faire parler.

Julie de Bona ne chôme pas après le succès de Plan B puisque, outre Service volé, elle enchaînera également avec la série événement Les Combattantes, pour TF1 toujours.

Elle y retrouvera l’équipe du Bazar de la charité et campera la mère supérieure d’un couvent transformé en hôpital militaire durant la Première Guerre mondiale. Aux côtés d’Audrey Fleurot, Camille Lou, Sofia Essaïdi, Sandrine Bonnaire, Tom Leeb, Maxence Danet-Fauvel (Skam France), ou Mikaël Mittelstadt (Ici tout commence).

Source: Lire L’Article Complet