Bruno (Les 12 coups de midi) : ce défi fou relevé en direct avec Franck Provost

Chose promise,chose due. Pour sa 200ème participation, Bruno a accepté de relever un challenge au côté de Franck Provost dans les 12 coups de midi, ce samedi 14 août. 

Après avoir détrôné Eric en remportant le titre du plus grand vainqueur de l’histoire des 12 Coups de midi, Bruno a eu droit de célébrer sa 200ème participation à l’émission de Jean-Luc Reichmann, ce samedi 14 août. Et pour marquer le coup, le candidat a tenu parole. Souvenez-vous, l’animateur de l’émission l’a défié de se raser la barbe s’il parvenait à passer le "cap Eric", et donc à le détrôner du classement des plus grands maîtres de midi. Chose faite, le maître de midi – qui se démarque sur le plateau du programme depuis le 20 janvier dernier – s’est prêté au jeu. Franck Provost a même fait le déplacement.

En effet, le coiffeur a répondu présent pour raser la barbe de Bruno. "C’est un honneur", a d’ailleurs lancé celui-ci en s’installant dans le fauteuil avant de laisser le célèbre coiffeur se mettre au travail. "On commence par la moitié où il n’y a pas le micro, et tu termineras en fin d’émission par l’autre moitié", lui a fait savoir Franck Provost. "On va peut-être lancer une mode !", a répondu le candidat emblématique des 12 Coups de midi avec un côté de son visage laissé imberbe, contrairement à l’autre.

https://www.instagram.com/p/CSjSPOBiMJz/

A post shared by Jean-Luc Reichmann (@jean.luc.reichmann)

Qu’en ont pensé les téléspectateurs ?

Un moment qui a d’ailleurs été immortalisé et relayé sur Instagram par Jean-Luc Reichman, toujours ce samedi 14 août. "La Grande Classe", peut-on lire en légende d’une photo de Bruno au côté de Franck Provost. Une publication qui a vivement fait réagir les internautes. "Quelle chance de se faire chouchouter par Franck Provost", "Avec ou sans barbe Bruno est toujours aussi beau et sympathique ", "Bravo à Bruno, il a tenu parole. C’est un grand maître de midi", ont commenté certains d’entre eux. Et ce n’est qu’une fois le rasage terminé, Bruno a glissé une étonnante confidence au sujet de sa pilosité. "Ça fait à peu près cinq ans que je ne m’étais pas rasé à blanc", a-t-il confié. Un changement s’imposait.

Source: Lire L’Article Complet