Cinéma : effondrement de la fréquentation des salles en juillet

La fréquentation des salles de cinéma françaises s’est effondrée (-73,8%) en juillet, avec 4,8 millions de billets vendus sur la période marquée par une programmation réduite, correspondant aux trois quarts de l’offre habituelle, a annoncé vendredi le Centre national du cinéma (CNC).

Sur les sept premiers mois de l’année, la fréquentation est estimée à 44,06 millions d’entrées, soit une chute de -64,3% sur un an, selon le CNC.

Les salles ont fermé pendant 99 jours durant le confinement, un fait inédit.

Malgré ce contexte, la reprise de la fréquentation en France a été “plus dynamique que celle observée en Allemagne, en Autriche, aux Pays-Bas ou en Espagne”, relève le CNC.

Depuis la réouverture progressive des salles hexagonales le 22 juin, le CNC a constaté une lente montée en charge de la programmation : depuis le 1er juillet, entre 5 et 10 films sont sortis chaque semaine, soit une offre réduite, notamment en films américains. L’été est traditionnellement une période privilégiée pour la sortie de “blockbusters”.

A l’exception du film catastrophe “Greenland” avec Gerard Butler, sorti ce mercredi, les films à gros budget ont déserté les salles, soit parce que leur date de sortie a été repoussée, soit parce qu’ils sont finalement diffusés sur des plateformes de streaming.

Après avoir repoussé plusieurs fois la sortie de “Mulan”, Disney a décidé cette semaine de mettre la version en prise de vue réelle du célèbre dessin animée sur sa plateforme Disney+ à partir du 4 septembre. Une décision qui a hérissé les exploitants de salles.

La Fédération nationale des cinémas, qui regroupe les 6.000 écrans français, a ainsi déploré, dans un communiqué, le fait que certains films ne sortent pas en salles et soient directement diffusés sur des plateformes de streaming.

La vidéo d’un exploitant français détruisant le matériel promotionnel du film “Mulan” a aussi fait le tour des réseaux sociaux.

La prochaine grosse sortie cinéma est “Tenet” de Christopher Nolan, prévue le 26 août en France. Doté d’un budget colossal de 205 millions de dollars, selon plusieurs médias américains, “Tenet” est un film d’espionnage incorporant des éléments surnaturels, avec pour acteur principal John David Washington, le fils du comédien Denzel Washington.

Source: Lire L’Article Complet