Cinéma : "Le dernier voyage", la science-fiction à la française

Le dernier voyage est le pari un peu fou d’un jeune réalisateur français de 35 ans. Avec ce film de science-fiction, Romain Quirot signe un rêve d’enfant et défie les superproductions américaines. Il lui aura fallu sept ans et un travail acharné pour convaincre le monde du cinéma. “C’est la vie d’un premier film avec toutes les embûches qu’on peut imaginer ; du producteur qui me coince avec des clauses cachées dans le contrat, aux financiers qui sont tous terrorisés et qui me disent : ‘Mais on ne fait pas de science-fiction en France“, confie le réalisateur du film Le dernier voyage. 

Un budget quatre fois moins important que celui des productions américaines 

On ne peut pas demander à une génération de s’enfermer dans une case, en leur disant : ‘Faites des films sociaux et des comédies, sinon laissez faire les Américains ou les Sud-Coréens‘”, poursuit Romain Quirot. Pour réussir son film de science-fiction, avec un budget quatre fois moins important que celui des productions américaines, le réalisateur a dû faire preuve d’imagination. Ainsi, les tempêtes de sable ont été simulées de manière artisanale dans le désert marocain. Pour les scènes aériennes, c’est un simple camion et une base bleue pour les images de synthèse qui ont été utilisés. 

Source: Lire L’Article Complet