Cyril Hanouna : pourquoi a-t-il repoussé son vaccin ?

Si plusieurs de ses chroniqueurs ont déjà franchi le cap, Cyril Hanouna ne s’est pas encore fait vacciner contre le Covid-19. Un choix qu’il a tenu à expliquer dans "Touche pas à mon poste" ce mardi 8 juin.

Il est l’un des seuls dans son équipe à ne pas avoir sauté le pas. Ce mardi 8 juin, alors qu’il faisait un petit tour de table afin de savoir qui parmi ses chroniqueurs étaient vaccinés contre le Covid-19, Cyril Hanouna a révélé qu’il n’avait pas encore reçu sa première dose. Et ce pour une raison, l’animateur a peur de souffrir des effets secondaires. Ainsi il préfère attendre la fin de la saison de TPMP, prévue pour ce jeudi 10 juin, avant de prendre son rendez-vous dans un centre de vaccination : "Il faut trouver le temps. Je vais vous dire la vérité. J’attends de finir la saison, parce que j’ai vu des gens qui étaient malades pendant 48 heures. Donc, j’attends, je termine jeudi" a-t-il indiqué. Pas très rassuré, le trublion de C8 a cherché à savoir auprès de Clément Beaune, secrétaire d’Etat des Affaires européennes présent sur le plateau, si la piqûre était douloureuse : "Je ne fais jamais de piqûre, ça ne fait pas mal ?" a-t-il demandé avant d’être rassuré par tous ceux qui avaient déjà reçu leur injection. Ce n’est donc qu’une question de jours ou de semaines avant que celui qu’on surnomme Baba se laisse convaincre comme déjà plus de 20 millions de Français.

Pourquoi Gilles Verdez et Guillaume Genton refusent de se faire vacciner ?

Cyril Hanouna n’est pas le seul à se montrer récalcitrant face au vaccin, parmi ses collaborateurs, Guillaume Genton et Gilles Verdez refusent pour l’instant de se faire vacciner. "Honnêtement, j’ai pas confiance. Et pour l’instant, ça ne m’empêche pas de vivre, alors tant que je peux voyager, ne serait-ce qu’en France, voilà." a confié Guillaume Genton qui compte repousser l’échéance autant que possible : "Je pense qu’on n’a pas assez de recul sur ce vaccin. Tant que je suis libre de ne pas le faire, je ne le ferai pas." a-t-il insisté. Un sentiment partagé par Gilles Verdez : "J’ai peur de me faire vacciner. J’ai peur des conséquences, j’ai peur que ce soit un vaccin fait à la va-vite, je n’ai pas confiance dans les labos." a avoué le journaliste.

Source: Lire L’Article Complet