Darius Rochebin accusé d’agressions sexuelles : le journaliste veut-il faire son retour sur LCI ?

Darius Rochebin a quitté l’antenne de LCI depuis maintenant deux mois. Un retour sur la chaine qu’il aimerait faire très prochainement, comme l’a indiqué le Figaro ce 23 décembre. 

Voilà maintenant deux mois que Darius Rochebin est dans la tourmente. Accusé de harcèlement sexuel dans une enquête publiée par Le Temps le 31 octobre dernier, le journalisme avait décidé de se mettre en retrait de LCI et demandé à la chaine d’être "libéré quelques jours pour être auprès de sa famille". Qu’en est-il maintenant ? Souhaiterait-il revenir à l’antenne ? Selon les propos de son avocat rapportés par le Figaro ce 23 décembre, il semblerait que ce soit le cas. "Il est journaliste et voudrait exercer son métier", a expliqué Francis Szpiner.  Réussira-t-il à convaincre la direction du groupe TF1 de le faire revenir prochainement à l’antenne ? Le journaliste, rapidement devenu la nouvelle star de LCI, était également à la tête de sa propre émission sur la chaîne.

Tout a basculé le 31 octobre dernier. Une enquête publiée par le quotidien Le Temps, a relaté des "comportements problématiques" de la part du journaliste à l’époque où il était encore présentateur pour la Radio Télévision Suisse (RTS). Ce sont donc des "mains glissées sous les chemises de collègues masculins et des allusions salaces récurrentes" qui ont été citées. Une employée prénommée Aurore a également dévoilé que Darius Rochebin aurait tenté de l’embrasser un soir de 2014. "J’ai croisé Darius Rochebin qui sortait de l’ascenseur. On a fait quelques pas ensemble dans un couloir vide en discutant du boulot. Subitement, il a pris mon visage dans ses mains et a essayé de m’embrasser", a-t-elle révélé. Si elle a pu le repousser, cela n’a pas été le cas de Clémence qui a expliqué qu’il lui a touché les "parties génitales". De plus, d’après cette même enquête, le journaliste aurait utilisé sa notoriété pour attirer des journalistes sur les réseaux sociaux. Ce serait le cas d’Antoine, Alexandre ou encore Hugo qui ont mentionné des messages à caractère sexuel.

Darius Rochebin se défend

Rapidement après la publication de cette enquête, le présentateur de LCI n’a pas hésité à répondre à ces accusations par le biais de son avocat. Dans un courrier envoyé à l’AFP, il a d’abord déclaré : "Je suis choqué par le récit malveillant publié par le journal Le Temps. Jamais je n’ai fait l’objet d’une plainte. Jamais je n’ai eu de relation non consentie ou illicite" avant d’affirmer qu’il ne compte pas en rester là : "Je me battrai donc contre tous les amalgames, les ragots ou les insinuations dont je suis victime et j’examine avec mon avocat la suite judiciaire que je donnerai".

Les réponses de TF1 et RTS

Si la réponse de Darius Rochebin ne s’est pas fait attendre, cela a également été le cas du groupe TF1 et de la chaine suisse Radio Télévision Suisse. "Aucun incident de cette nature n’a jamais été signalé à LCI à l’encontre de Darius Rochebin", a d’abord expliqué le groupe TF1 dans un communiqué publié quelques heures après la longue enquête. La chaîne n’a pas hésité à rappeler son "attachement à la présomption d’innocence" avant d’affirmer suivre "très attentivement cette affaire". Concernant RTS, la chaîne affirme également n’avoir jamais entendu ces accusations. "Tout comportement déplacé et blessant dans le cadre professionnel, de quelque nature que ce soit, est incompatible avec les valeurs de notre entreprise et la RTS les condamne avec force", a indiqué Pascal Crittin, le directeur avant de confirmer que "lorsque des cas sont portés à notre connaissance, ils sont immédiatement traités et selon les conclusions, les sanctions peuvent aller jusqu’au licenciement immédiat". Darius Rochebin pourra-t-il donc revenir prochainement sur LCI ?

Source: Lire L’Article Complet