Départ de Jean-Pierre Pernaut : une célèbre journaliste de BFMTV a refusé de le remplacer

A l’annonce du départ de Jean-Pierre Pernaut, TF1 aurait essayé de convaincre une célèbre journaliste de BFMTV de lui remplacer. Une proposition qu’elle a déclinée, comme nous l’apprend GQ.

D’ici quelques jours, Marie-Sophie Lacarrau fera ses premiers pas sur TF1. Après le départ de Jean-Pierre Pernaut, qui a présenté son dernier JT le 18 décembre dernier, c’est elle qui aura la lourde tâche de remplacer le journaliste. Et si le choix de celle qui va lui succéder ravit le compagnon de Nathalie Marquay, il n’était visiblement pas le premier de la chaîne. Dans les colonnes de GQ en effet, on apprend que l’ex-présentatrice de France 2 n’était pas la première à laquelle les patrons de TF1 ont demandé de remplacer Jean-Pierre Pernaut. Leur idée de base ? Convaincre un visage incontournable de BFMTV, Apolline de Malherbe. "Honnêtement, c’est un magnifique job, confiait la journaliste à GQ. Mais cela ne m’a pas traversé l’esprit." Sans en dire davantage, la journaliste a expliqué que TF1 lui avait bien proposé le poste. "Je trouvais que ce n’était vraiment pas le moment pour moi. Je leur ai dit : ‘Non, écoutez, vous exagérez’", a assuré la présentatrice, sans dévoiler si elle disait la vérité ou si elle plaisantait.

"Vous pouvez mettre ‘J’ai refusé le 13h de TF1’ voilà ! ‘Et comme elle avait un masque, je n’ai pas pu voir si elle souriait ou pas. Si elle était ironique’, a plaisanté Apolline de Malherbe Je fais confiance à votre intelligence." Et si la journaliste a refusé la proposition alléchante de TF1, c’est car elle tient à son nouveau poste. Depuis quelques mois en effet, elle a remplacé Jean-Jacques Bourdin dans la matinale de RMC. "Je me sens bien et suis très heureuse. (…) Les auditeurs sont là, je voulais faire une matinale rigoureuse bienveillante et chaleureuse. Je m’y sens bien. On est avec ceux qui font l’actu, se réjouit l’ex-présentatrice star de BFMTV dans les colonnes de GQ. (…) Je ne suis pas dans la polémique. Ce n’est pas moi. Quand j’ai commencé à être son joker, Bourdin lui-même m’avait dit : ‘Je n’ai qu’un seul conseil à vous donner, c’est d’être vous-même’. C’est aussi ce que m’ont demandé mes boss. Donc je suis heureuse." Et si elle a refusé de remplacer Jean-Pierre Pernaut, c’est avec plaisir que Marie-Sophie Lacarrau a accepté de changer de chaîne.

Jean-Pierre Pernaut a bien accueilli Marie-Sophie Lacarrau

"J’ai hâte de retrouver ce rendez-vous de la mi-journée, d’informer à nouveau les téléspectateurs, confie-t-elle dans les colonnes de Télé Star, à retrouver en kiosques ce lundi 28 décembre. On est là pour construire patiemment cette nouvelle image du 13h en s’adressant à tous." Dès le 4 janvier, la journaliste va s’employer à "conserver l’ADN du journal" qu’elle connaît parfaitement. Car avant d’accepter la proposition de TF1, elle a "décortiqué le 13h" et s’est aperçue qu’elle "coche pas mal de cases pour prendre la suite" car elle vient "du terrain et de la province" et a "grandi dans l’Aveyron, fait [s]es études à Toulouse et commencé au JT régional". Et Jean-Pierre Pernaut n’a pas manqué de l’accueillir les bras ouverts. "Il m’a dit d’avoir confiance et de m’amuser, de m’appuyer sur l’équipe du JT, de rester moi-même et de travailler le sourire", a expliqué Marie-Sophie Lacarrau. Et c’est ce qu’elle va faire, dès le 4 janvier prochain.

Source: Lire L’Article Complet