El Cid : Que vaut la saison 2 de la série avec Jaime Lorente (La Casa de Papel) sur Amazon Prime Vidéo ?

La saison 2 de El Cid vient de sortir sur Amazon Prime Vidéo. On vous dit ce qu’on a pensé du retour de Jaime Lorente dans la peau de Ruy, alias El Cid.

Synopsis de El Cid

Portée par Jaime Lorente, El Cid raconte l’histoire de Ruy Díaz de Vivar, un jeune page qui sert fidèlement son maître, Sancho, futur roi de León et de Castille. Tandis qu’il progresse dans les faveurs de la cour, le jeune homme se retrouve pris, malgré lui, dans une conspiration pour renverser le roi. La fin de la première saison s’achevait sur l’assassinat du terrible Comte de León, et désormais, tout semble accabler Ruy, pourtant en voie de devenir chevalier. En parallèle, suite à la mort de leur père, Sancho, Alfonso et García sont respectivement rois de Castille, de León et de Galice. Les conflits vont transformer la péninsule ibérique en un champ de bataille. L’intégralité de la saison 2 est disponible depuis ce jeudi 15 juillet sur Amazon Prime Vidéo.

Casting de El Cid

El Cid continuera de suivre les aventures de Ruy, incarné par Jaime Lorente, qu’on verra aussi bientôt dans la partie 5 de La Casa de Papel, divisée en deux. On retrouve également Juan Fernández, dans le rôle de Rodrigo, le grand-père du héros, qu’on a vu en tant que le colonel Prieto dans La Casa de Papel. Lucía Guerrero (Jimena), Sarah Perles (Amina), Jaime Olías (Alfonso), Francisco Ortiz (Sancho), et Alicia Sanz (Urraca) font eux aussi partie du casting de cette deuxième saison. Pablo Álvarez reprend aussi le rôle d’un des antagonistes, avec son personnage d’Orduño, bien déterminé à venger la mort de son père.

Ce qu’on a aimé dans El Cid

Cette deuxième saison accentue un peu plus les conflits intérieurs du héros. Mais ce n’est pas tout, puisqu’elle développe encore davantage son fil rouge, en dévoilant un peu plus les attentes qu’avait le père de Ruy à son égard. On aime toujours autant les conspirations qui font la richesse de l’intrigue, à la manière de celles de Game of Thrones, ainsi que les jeux de pouvoirs et les combats épiques. D’ailleurs, les personnages gagnent aussi en relief, et on apprécie que tout ne tourne pas autour des romances entre eux. La réalisation reste particulièrement soignée, tout comme les costumes et les décors qui nous immergent à la perfection dans l’Espagne du Moyen-Âge. Les amateurs de séries historiques seront aussi charmés par cette saison que par la première.

Ce qu’on a moins aimé dans El Cid

On constate parfois quelques longueurs dans les intrigues secondaires de cette deuxième saison mais globalement, El Cid reste une série espagnole de très bonne qualité, qui n’a rien à envier aux américaines. En revanche, on aimerait que davantage de place soit accordée aux personnages féminins, même si celui d’Urraca semble s’imposer. En tout cas, on ne sait pas encore si El Cid aura droit à une troisième saison, mais elle en a tout le potentiel. En attendant une éventuelle suite et la partie 5 de La Casa de Papel, on sait que Jaime Lorente s’est lancé dans une nouvelle carrière, en parallèle de celle d’acteur.

Source: Lire L’Article Complet