Familles nombreuses : ces proches d’Amandine Pellissard qui ont freiné son épanouissement familial

Lundi 13 septembre 2021, TF1 diffusera une nouvelle saison de Familles nombreuses, la vie en XXL. Dans un entretien accordé à Gala, Amandine Pellissard s’est confiée sur la façon dont elle gérait le jugement de sa famille, et des internautes.

Mère de huit enfants, Amandine Pellissard est l’une des stars de l’émission Familles nombreuses, la vie en XXL. Suivie par plus de 220 000 internautes sur Instagram, la jeune femme aie autant appréciée que détestée. Alors qu’elle fait l’objet de nombreuses critiques, c’est dans un entretien accordé à Gala, que l’épouse d’Alexandre Pellissard a confié : "On a déjà été confrontés au jugement avant d’être médiatisés, de par nos choix déjà, de par notre vie de famille, et par des personnes qui nous étaient proches donc ça m’a profondément touchée et blessée et ça a été un vrai frein dans mon épanouissement familial. Mais en fait, venant de parfaits étrangers, ça ne nous touche d’aucun sens."

En juin dernier, c’est alors qu’elle avait rendu visite à sa famille qu’Amandine Pellissard avait fait quelques confidences sur sa relation avec ses derniers sur Instagram. Avec émotion, elle avait ainsi partagé : "Je pars le coeur léger, car les rapports familiaux sont au beau fixe et cela faisait un que je n’avais pas ressenti cet apaisement. Certes, j’aurais aimé avoir mes grands-parents et ma maman dans ma vie lorsque nous nous sommes mariés il y a bientôt un an. Mais ce qui compte, c’est demain, c’est l’avenir." Quelques jours plus tard, c’est en dévoilant un nouveau cliché de ses vacances qu’elle avait écrit : "Il faut savoir accepter calmement que les choses arrivent… Dans un ordre parfois différent de celui qu’on espérait… Quand espoir,et patience s’unissent, ce sont vos rêves qui se réalisent…"

Amandine Pellissard : "On prend les choses avec ironie et dérision"

Si Amandine Pellissard a décidé de prendre les critiques avec le sourire, c’est pour Gala qu’elle a donné des conseils à ceux qui ont dû mal à vivre les critiques sur les réseaux sociaux. "On se rend compte qu’il y a tellement de haine, à travers la ponctuation, à travers la façon dont s’est verbalisé, on ressent vraiment une haine si profonde que ce n’est même pas logique pour des personnes que l’on voit à la télévision et qu’on ne connaît même pas. On prend les choses avec ironie et dérision", a-t-elle expliqué. Enfin, la mère de huit enfants a ajouté : "Je pense qu’il y a des personnes confrontées à la haine qui l’ont mal vécu parce que justement ils se détachaient pas assez de la haine qui peut se trouver partout sur la Toile. On a toujours eu ce raisonnement-là et je pense que c’est pour ça qu’on n’a pas fini en dépression au bout de deux mois."

Source: Lire L’Article Complet