Feliccia (Les Princes de l’amour) : elle révèle enfin la raison de sa rupture avec Mujdat Saglam

A la fin du mois de février, Mudjat et Feliccia ont annoncé leur rupture. La jeune femme a donné les raisons de cette séparation sur les réseaux sociaux.

Feliccia et Mujdat, c’est de l’histoire ancienne. A la fin du mois de février, le candidat de télé-réalité annonçait officiellement sa rupture avec la jolie brune, de qui il semblait pourtant très amoureux. Sur Instagram, ce dernier avait indiqué à ses abonnés qu’ils avaient mis fin à leur histoire d’amour pour "des raisons purement personnelles". Voulant préserver son jardin secret, il n’avait pas souahité en dévoiler davantage. Toutefois, il avait précisé qu’il était toujours "en bons termes" avec son ex-compagne. "Comme des adultes qui se respectent mutuellement", avait-il précisé.

Aussi, il avait fait savoir qu’il gardait un bon souvenir de cette idylle. "Feliccia est la meilleure personne à être entrée dans ma vie ces dernières années, c’est pourquoi je lui souhaite tout le bonheur du monde du fond du coeur, car elle le mérite." Elle, de son côté, avait décidé de prendre ses distances avec les réseaux sociaux afin de "prendre du temps" pour elle et se "retrouver".

La prise de parole de Feliccia

Après ces quelques jours de silence, Feliccia a fait le choix de s’ouvrir. Le 4 mars dernier, sur Instagram, elle a expliqué pourquoi sa relation avec Mujdat s’est soudainement terminée. "On s’est séparés parce que ça n’allait plus. On ne se comprenait plus et il y avait beaucoup de disputes, beaucoup de colère, beaucoup d’émotions, ce qui nous rendait nerveux et tristes. On ne pouvait pas continuer comme ça", a-t-elle fait savoir.

Les tourtereaux se sont rencontrés sur le tournage des Princes et des princesses de l’amour et c’est main dans la main qu’ils étaient repartis de l’aventure. Depuis, ils n’hésitaient pas à afficher leur complicité sur les réseaux sociaux et avaient plusieurs projets. Après avoir emménagé ensemble à Los Angeles, ils souhaitaient se diriger vers le tourisme.

Source: Lire L’Article Complet