Festival de Cannes : "Des étoiles à midi", le trou noir de Claire Denis en compétition

La présence de Claire Denis pour la première fois en compétition à Cannes ne s’est pas présentée sous les meilleurs auspices. Des étoiles à midi a déconcerté les festivaliers, tant cette cinéaste exigeante et talentueuse est partie dans tous les sens avec ce film décousu et mal joué (bémol pour Margaret Qualley). A croire qu’elle n’avait pas bouclé son montage pour être à l’heure sur la Croisette.

Improbable

Trish, journaliste américaine bloquée sans papiers au Nicaragua en pleine élection, croise Daniel, un Anglais qui pourrait la dépêtrer de ce mauvais pas. Elle tombe de Charybde et Scylla avec cet espion séduisant recherché par la CIA, qui va lui faire traverser tous les dangers.

Claire Denis dans un film d’espionnage ? Improbable, mais pourquoi pas ? Le genre offre des possibilités multiples avec les intrigues les plus tordues, où l’on aime se perdre dans des labyrinthes qui ne sont pas sans déplaire à la cinéaste. Mais elle touche le fond ici en ne maîtrisant aucune de ses composantes.

Série Z

Comment Claire Denis s’est-elle engagée dans cette galère ? Tant la dramaturgie est absente, que l’on se croirait dans une série Z qui aurait oublié d’être courte, le film s’allongeant sur 2h17 d’un calvaire sans fin.

Très dur pour cette grande auteure qui nous a donné de très beaux films, et à laquelle la reconnaissance cannoise offre la pire des vitrines. No comment.

La fiche

Genre : Espionnage
Réalisatrice : Claire Denis
Acteurs : Margaret Qualley, Joe Alwyn, Danny Ramirez, Benny Safdie
Pays : Canada / Grèce / France / Royaume-Uni
Durée : 2h17
Sortie : Prochainement
Distributeur : Ad Vitam

Synopsis : Une jeune journaliste américaine en détresse bloquée sans passeport dans le Nicaragua d’aujourd’hui en pleine période électorale rencontre dans un bar d’hôtel un voyageur anglais. Il lui semble être l’homme rêvé pour l’aider à fuir le pays. Elle réalise trop tard qu’au contraire, elle entre à ses côtés dans un monde plus trouble, plus dangereux.

Source: Lire L’Article Complet