Festival de Cannes : "Titane" reçoit la Palme d’Or après la bourde de Spike Lee, le président du jury

Il y avait autant de confusion que d’émotion lors de la cérémonie de clôture du 74e festival de Cannes, samedi 17 juillet. “En résumé, on peut dire que la cérémonie de ce soir est à l’image de ce 74e festival de Cannes, un peu atypique. Le festival a eu lieu au mois de juillet alors que la crise sanitaire n’était pas terminée. Cette cérémonie de clôture s’est avérée un peu chaotique. Il y a eu d’abord cette bourde du président Spike Lee, qui a annoncé la Palme d’Or avant le reste des prix, ce qui ne se fait absolument pas. Les membres du jury l’ont aussitôt arrêté, mais certains ont pu entendre le nom du lauréat”, relate Nathalie Hayter, envoyée spéciale à Cannes (Alpes-Maritimes).

“Une œuvre très noire, violente, dérangeante”

“Ce lauréat va faire débat. Il s’agit du film Titane de la Française Julia Ducournau, une œuvre très noire, violente, dérangeante avec entre autres Vincent Lindon. Cannes aime la provocation, on est servi”, décrypte la journaliste. Le film est d’ailleurs en salles depuis mercredi 14 juillet, de quoi lui donner un joli coup de projecteur.

Le prix de la mise en scène est attribué à Annette de Léos Carax qui avait ouvert le festival, avec Marion Cotillard. Le prix d’interprétation féminine est attribué à la Norvégienne Renate Reinsve, celui de l’interprétation masculine à l’Australien, Caleb Landry Jones.

Source: Lire L’Article Complet