Handicap : Astéréotypie, collectif de rockeurs autistes

Quelques instants avant de monter sur scène, Yohann Goetzman s’échauffe. À La Cigale, à Paris, de jeunes personnes autistes déclament leurs textes sur une musique rock. « Ils ont une façon de voir le monde qui est absolument exceptionnelle, unique« , raconte Arthur Gilette, bassiste de ce projet nommé Astéréotypie. Il y a douze ans, Christophe L’Huillier, guitariste et éducateur spécialisé, animait un atelier poésie.

Le public répond présent

« On a arrêté de vouloir leur enseigner quoi que ce soit et on était plutôt surpris de ce qu’eux avaient à nous raconter, et surtout de la manière dont ils l’exprimaient. […] Ils transgressent tout« , explique-t-il. « Le fait de se libérer des choses qui nous font du mal, ça permet d’être heureux après« , confie Stanislas Carmont, chanteur autiste faisant partie du projet. Avec la sortie de leur troisième album et d’un documentaire au cinéma, le collectif Astéréotypie a su trouver son public.

Source: Lire L’Article Complet