"Ils commettent une erreur" : après les polémiques aux États-Unis, Woody Allen sort son film en France

C’est son 53e film à 83 ans. Le nouveau film de Woody Allen, Un jour de pluie à New York, sort en salles mercredi 18 septembre. Il s’agit d’une comédie romantique dans sa ville fétiche. Pourtant, le long métrage n’y sera pas diffusé car il ne sera pas distribué aux États-Unis. Depuis l’affaire Weinstein, l’Amérique se divise sur le cas Woody Allen, accusé par sa fille adoptive d’abus sexuels quand elle avait sept ans. Saisie, la justice a rendu un non-lieu et le vieil homme est persuadé que le temps lui donnera raison.

Il assure seul la promotion du film

Trois semaines avant la sortie de son film, il est descendu dans le même hôtel de luxe où il a ses habitudes. Un peu vouté, un peu dur d’oreille, mais l’œil toujours aussi vif et les réponses claires. Woody Allen est seul. Ses acteurs, Timothée Chalamet, Elle Faning, Selena Gomez ont refusé de faire la promotion du film, comme s’ils avaient découvert les questions sur le passé du réalisateur au moment du tournage.

Souriant, il parle avec gourmandise de son personnage, Gatsby, un jeune flambeur, qui vient passer un week-end à New York avec sa petite amie qui doit interviewer un cinéaste star pour son journal étudiant. Ce couple charmant résistera-t-il à la grande pomme ? Cette romance pluvieuse se savoure comme une friandise à Central Park, c’est du grand Woody Allen, qui dit tout son amour pour New York. “J’étais un gamin dans les années 1940, raconte le réalisateur. New York était magnifique, c’est toujours une ville géniale mais pas aussi bien qu’avant. Mes amis sont là, mon jazz band est là, mes docteurs sont là. Je vis à New York et ce serait vraiment dur d’en partir. Mais si je devais partir, aucun doute, ce serait pour vivre à Paris.” 

Un film non diffusé aux États-Unis

Le cinéma est bien plus beau que la vie pour Woody Allen, qui se projette dans ses personnages : le jeune Gatsby et le réalisateur pétri de doutes, notamment après que le géant Amazon prive de sortir le film aux Etats-Unis. À 83 ans, il prend la vie comme elle est. “Ils commettent une erreur, je ne peux rien faire contre ça. Ce n’est pas une tragédie”, tranche-t-il. 

Si le film plaît dans le monde entier, peut-être qu’ils se rendront compte que c’était fou de ne pas le montrer. Tôt ou tard, ils réaliseront leur erreur et montreront ce film.Woody Allenà franceinfo

Le réalisateur évoque même une sombre période des États-Unis. “Il y a des années pendant le maccarthysme, il y avait une liste noire. C’était tragique, les gens ne pouvaient pas travailler, ils se suicidaient. Ce n’est pas ce qui m’arrive. J’ai fini ce film, je travaille, explique-t-il. Aujourd’hui, quand on regarde en arrière, ceux qui faisaient les listes noires sont devenus les méchants et ceux qui étaient sur ces listes sont devenus les héros”, conclut Woody Allen. 

Source: Lire L’Article Complet