INTERVIEW. Moussa Niang (Danse avec les stars) : "Je n’aurais pas fait DALS sans l’aval de ma femme"

Vendredi 17 septembre, TF1 donne le coup d’envoi de la saison 11 de Danse avec les stars. Moussa Niang, l’ex-aventurier emblématique de Koh-Lanta, participe à cette émission et est plus déterminé que jamais !

Télé Star : Qu’est-ce qui vous a poussé à participer à Danse avec les stars ?

Moussa Niang : Avant tout, le challenge. Il y a beaucoup de similitudes avec les valeurs véhiculées par Koh-Lanta : le  défi, le dépassement de soi, la compétition. C’est l’histoire d’une vie pour moi. Je suis un ancien jeune de banlieue qui s’est battu pour en arriver là, j’aimerais transmettre ce message aux jeunes. Ce n’est pas parce qu’il y a un mur en face de vous qu’on ne peut pas le franchir. ll faut y aller étape par étape. Si déjà je transmets ce message, le pari sera gagné. Devenir un danseur aguerri… On verra.

Avez-vous reçu des conseils de Laurent Maistret, un ancien de Koh-Lanta et gagnant de DALS ?

Evidemment ! Il m’a dit de bien écouter mon coach, de faire attention aux détails sur les chorégraphies. C’est top d’avoir son soutien, il a gagné DALS donc je suis fier.

Y a-t-il un type de danse que vous redoutez ?

Je pars du niveau zéro. Je voudrais toutes les apprendre ! J’ai envie de découvrir autant le fox-trot, que le paso-doble, que le tango… Je n’ai pas d’appréhension car je me dis que tant que je n’ai pas essayé, je suis capable.

Que pensez-vous du casting ?

Il est top, il y a du level. Il y a des jeunes, ils sont chauds… Mais ils il ne me font pas peur ! La différence entre eux et moi c’est que moi je vous promets que je vais essayer de m’entraîner deux fois plus qu’eux pour les dépasser.

Appréhendez-vous les primes en direct ?

Non puisque que je ne connais pas ! Ce que je connais par contre, c’est la compétition. L’idée c’est de se mettre dans une bulle et de faire confiance à sa coach. Le dire, c’est facile mais se préparer psychologiquement, je pense en être capable. Le jour du direct, je vais peut-être perdre tous mes moyens mais ça va le faire.

Avez-vous eu une conversation avec votre partenaire dans la vie à propos de la proximité avec votre danseuse ?

Au départ, ma dame m’a dit "Non, tu n’y vas pas !" (rires) Mais bon, cela fait 12 ans qu’on est en couple avec Gaia, on a deux enfants, elle me fait assez confiance. En discutant, elle m’a donné son aval, je n’aurais pas pu faire DALS si elle n’avait pas validé. Je veux vraiment que ma dame soit investie dans ce projet, contrairement à un Koh-Lanta où elle vit l’aventure à travers la diffusion. Ici, on va pouvoir la vivre ensemble.

Source: Lire L’Article Complet