« Je savais que j’allais être éliminée », raconte Sylviane de « Koh-Lanta »

  • Le premier épisode de Koh-Lanta, Les armes secrètes, a été diffusé vendredi sur TF1.
  • Sylviane, 44 ans, originaire de Gironde est la première aventurière éliminée du jeu.
  • « Je savais que j’allais être éliminée comme j’avais fait perdre l’équipe à l’épreuve d’immunité. Je suis fair-play, il n’y a aucun problème avec ça », assure-t-elle à 20 Minutes.

Sylviane l’assure, elle a « digéré » son élimination sans aucun souci. La Girondine de 44 ans est la première aventurière à avoir essuyé la sanction irrévocable de ses comparses – les jaunes, les Toa – à l’issue du premier conseil de la nouvelle saison de Koh-Lanta, lancée vendredi sur
TF1.

Denis Brogniart a éteint son flambeau sans qu’elle en tombe des nues. « Je savais que j’allais être éliminée comme j’avais fait perdre l’équipe à l’épreuve d’immunité. Je suis fair-play, il n’y a aucun problème avec ça », assure-t-elle à 20 Minutes.

Le jeu en question consistait à progresser en équipe sur plusieurs plateformes reliées par des poutres. Sylviane a été la seule à ne pas y parvenir. « Cela a été très compliqué pour moi. J’avais mal au dos, l’équilibre n’est pas trop mon fort non plus », confie celle qui est cheffe de poste sur une plage. Elle ajoute que l’accident de son acolyte Elodie, qui a glissé et s’est fait mal à l’entrejambe, l’a « déstabilisée ». « Ça a été assez choquant. J’ai eu mal pour elle. Cela m’a bloquée psychologiquement », insiste la quadragénaire.

« Petite stratégie »

Sa seule solution pour éviter l’élimination était de mettre la main sur l’une des « armes secrètes » auxquelles le sous-titre de cette saison de Koh-Lanta fait référence. Ces accessoires permettent à celles et ceux qui les détiennent d’espérer contrecarrer les plans de leurs coéquipiers aux conseils. « Je me suis donnée à fond. Je les ai cherchées du lever au coucher du soleil. Je ne suis repassée sur le camp que pour boire trois gorgées d’eau dans la journée. Mais je n’ai rien trouvé », raconte Sylviane.

Elle a joué son va-tout en essayant une « petite stratégie » : « J’ai pris mon sac pour faire croire que j’avais mis la main sur l’une de ces armes secrètes, mais ça n’a pas trop marché. Dans ma tête, c’était déjà fait. » Autrement dit, elle s’était résignée à plier bagage. Il ne lui restait plus qu’à quitter l’émission la tête haute.

Source: Lire L’Article Complet