Karine Le Marchand : ces moments de « tension érotique » qu'elle a vécus dans L'amour est dans le pré

La prochaine saison de L’amour est dans le pré s’annonce déjà épique. Lors d’un entretien à Télé 7 Jours, Karine Le Marchand a expliqué avoir été témoin de scènes qu’elle n’est pas près d’oublier lors des speed datings.

Karine Le Marchand

C’est le piment de L’amour est dans le pré. L’ingrédient qui fait que, mélangée avec une bonne dose de romantisme et la bienveillance de Karine Le Marchand, la sauce prend chaque année. Tout le monde se souvient du baiser langoureux de Jean-Michel et Christine qui avait choqué les internautes l’an dernier. La saison 15 du programme de dating d’M6 ne déroge pas à la règle et risque de réserver bien des surprises aux téléspectateurs. Après la diffusion en mars dernier des portraits des agriculteurs, les téléspectateurs attendent toujours de découvrir les aventures des participants. Ils ne devraient pas être déçus, à en croire les révélations de Karine Le Marchand, qui s’est exprimée dans les colonnes de Télé 7 Jours.

L’occasion pour l’animatrice emblématique du programme d’évoquer son rôle qui évolue cette année : « Je n’assiste plus à la séquence d’ouverture du courrier. Nous avons remis leurs lettres à chacun des agriculteurs, en privé. Ils ont pu prendre leur temps et faire seul leurs commentaires, avec une caméra. Mais je reste présente au speed dating ». Un moment qui est souvent le théâtre de situations cocasses. Karine Le Marchand ne cache pas avoir assisté à certaines choses : « J’accueille les prétendantes et les prétendants, je m’entretiens avec les agriculteurs avant le moment fatidique, puis je m’isole dans une pièce pour assister, en direct, aux rencontres. J’ai été témoin de moments d’une telle tension érotique que j’en étais gênée ! »

« La solitude a encore été plus pesante avec la crise sanitaire »

Quand on connaît l’ouverture d’esprit de l’animatrice, cette déclaration annonce des séquences déjà cultes. Mais Karine Le Marchand n’a pas seulement été spectatrice. Parfois, elle a dû intervenir : « Si une agricultrice ou un agriculteur a un blocage, entre deux tête-à-tête, j’interviens. Sinon je les retrouve à la fin des rencontres avec les photos des prétendants et je les aide à faire leurs choix, avec le recul qu’ils n’ont pas. Parfois, le cœur tend vers ce qui ne nous correspond pas ». C’est donc une saison unique à bien des égards qui s’annonce. Comme le précise encore la star d’M6, les agriculteurs auront à cœur de trouver l’âme sœur cette année : « Il faut savoir, que pour certains, il s’est passé une année entière entre le tournage des portraits et le speed dating. La solitude a encore été plus pesante avec la crise sanitaire ».

Source: Lire L’Article Complet