La Boum 2 sur TFX : Sophie Marceau s'est fâchée avec le réalisateur après ce film

TFX diffuse ce soir “La Boum 2” de Claude Pinoteau, avec Sophie Marceau. L’actrice, qui s’apprêtait à retrouver le réalisateur pour son film suivant, s’est retractée et a payé cher son désistement.

En 1982, deux ans après La Boum, Claude Pinoteau tourne la suite de ce teen movie qui a révélé et fait de Sophie Marceau une véritable star. L’actrice y interprète à nouveau Vic, qui s’apprête à faire son entrée au lycée. Désormais âgée de quinze ans, la jeune fille tombe amoureuse d’un garçon, Philippe, pendant un concert de rock. Le public est une nouvelle fois au rendez-vous et La Boum 2 fait un score proche de son prédécesseur au box-office français, avec un peu plus de 4 millions de spectateurs.

Après ce succès, Claude Pinoteau signe en 1984 le thriller La 7ème cible avec Lino Ventura. Ce dernier incarne un écrivain réputé, agressé un soir dans la rue et victime de coups de téléphones et de lettres anonymes intempestifs. Outre Lino Ventura, qui tourne alors pour la quatrième et dernière fois avec lui, Pinoteau retrouve Sophie Marceau, qui joue Laura, la fille du personnage de Ventura. Un petit rôle qui ne nécessite que six jours de tournage. L’occasion pour elle de non seulement retrouver le cinéaste qui l’a lancée et qu’elle désigne comme son « papa cinématographique »*, mais aussi de donner la réplique à un autre acteur majeur du cinéma français, après Claude Brasseur (La Boum), Gérard Depardieu (Fort Saganne) et Jean-Paul Belmondo (Joyeuses Pâques).

Mais son rôle prend finalement plus d’ampleur que prévu : Sophie Marceau doit tourner trente jours contre les six prévus. Parallèlement à ce projet, Andrzej Zulawski lui propose d’être l’héroïne de son prochain film, L’Amour braque, après la défection d’Isabelle Adjani. Les deux tournages sont incompatibles et pour Marceau, le choix est vite fait : en plus de jouer sous la direction de Zulawski, son compagnon de l’époque, L’Amour braque est l’occasion pour elle de se défaire de l’image lisse de ses débuts.

  • Le Coupable idéal Bande-annonce VO

    Allocine

  • Thee Wreckers Tetralogy – Un trip rock de Rosto Bande-annonce VO

    Allocine

  • Faux Raccord N°36 – "Pearl Harbor"

    Allocine

  • L'Eventreur de New York

    Allocine

  • L'Enfer des zombies Bande-annonce VO

    Allocine

  • Faux Raccord N°74 – "Ocean's 11, 12 & 13"

    Allocine

  • The Dead Zone Bande-annonce (2) VO

    Allocine

  • Faux Raccord N°263 – Les gaffes et erreurs de Rasta Rockett

    Allocine

  • L'Au-delà Bande-annonce VO

    Allocine

  • Rétrospective Lucio Fulci Bande-annonce VF

    Allocine

  • Faux Raccord N°23 – Les gaffes de James Bond / Sean Connery

    Allocine

  • Apocalypse – La 1ère Guerre Mondiale – saison 1 Teaser VF

    Allocine

  • 21 Jump Street Bande-annonce VO

    Allocine

  • Pearl Harbor Bande-annonce VO

    Allocine

  • The Dead Zone Bande-annonce VO

    Allocine

  • Ocean's 8 Bande-annonce VO

    Allocine


  • Le Coupable idéal Bande-annonce VO
    En enquêtant sur le tueur en série le plus dangereux de Suède, un journaliste va révéler un secret d’état.


    Allocine


  • Thee Wreckers Tetralogy – Un trip rock de Rosto Bande-annonce VO
    Quatre mecs, un groupe. Quatre histoires, un film : Thee Wreckers Tetralogy.
    Un cadavre exquis s’attachant aux déambulations d’un groupe de rock virtuel, où la musique redonne vie aux fantômes et ravive les souvenirs, les illusions, les sacrifices.
    Un trip musical résolument Rock, convoquant l’esprit des artistes, à la fois jeunes, vieux, morts et éternels



    Allocine


  • Faux Raccord N°36 – "Pearl Harbor"
    Aujourd'hui, pleins feux sur "Pearl Harbor". Les bombes pleuvent sur Ben Affleck… les gaffes aussi !Un calendrier japonais en anglais; Deux cadreurs et un micro dans le champ; Une écharpe magique; John McClane en guest; star; …;


    Allocine

VIDÉO SUIVANTE

Le premier jour de tournage de La 7ème cible, Sophie Marceau annonce au producteur Alain Poiré qu’elle quitte le film. Elle se rend ensuite dans le hall de l’aéroport de Roissy, où l’équipe prépare les premières prises de vue, pour annoncer elle-même la nouvelle à Pinoteau, qui prend son désistement comme une trahison : « J’estimai que nous n’avions plus rien à nous dire. Elle voulut m’embrasser avant de partir. Je refusai. » Elle est remplacée au pied levé par Elisabeth Bourgine.

Une décision qui coûte cher à la comédienne : « Le lendemain je reçois une lettre recommandée disant que je devais leur payer cinq fois le prix de mon cachet ! » Gaumont, qui produit La 7ème cible, lui impose en effet de payer un dédit d’un million de francs. Pour régler cette somme, elle contracte un emprunt qu’elle mettra longtemps à rembourser. Finalement, Sophie Marceau et Pinoteau se réconcilieront et se retrouveront en 1988 pour L’Étudiante.

* Toutes les citations sont extraites de Sophie Marceau, la belle échappée, Frédéric Quinonero, Editions Didier Carpentier.

Source: Lire L’Article Complet