Laurent (Koh-Lanta) alerte la production dans TPMP : "n'attendons pas qu'il y ait un accident" (VIDEO)

Ce 9 novembre, Cyril Hanouna recevait le prof d’histoire géo de Koh-Lanta, Laurent, menacé de décapitation…

Il est sorti vendredi dernier, le 6 novembre, de l’aventure Koh-Lanta, sur TF1, et a été menacé de décapitation sur les réseaux sociaux. Après avoir porté plainte, Laurent, professeur d’histoire-géographie s’est retrouvé exposé par un article du Parisien, qui relate toute l’affaire. Ce 9 novembre, il était l’invité de Cyril Hanouna, sur le plateau de TPMP.

Lui qui a reçu des messages d’insultes, des menaces de mort sur la Toile, a tenu à donner “amicalement” un conseil à la production sur “une faille“… l’encadrement psychologique après le jeu. Le ton grave, Laurent a assuré : “J’aimerai bien qu’on attende pas qu’il y ait un suicide“.

En effet, lui qui avoue “ils ont une super psy sur Koh-Lanta” a estimé que le soutien psychologique qu’il a reçu ces derniers jours était “un peu lointain“. Laurent raconte que la psy du programme l’a appelé depuis Tahiti. Il confie : “heureusement que j’avais pas quelque chose de grave“…

À lire également

Laurent éliminé : “Refaire Koh-Lanta ? Jamais de la vie !”

Et d’ajouter : “J’ai 50 ans, je me sens fort, j’ai de la distance et du recul par rapport à ça, mais je peux vous dire que pendant 2-3 jours, ça a tangué“. Les attaques dont il a été la cible lui ont fait réaliser : “Je ne pensais pas que ça pouvait me toucher autant“.

Aussi, Laurent a imaginé “un jeune un peu moins préparé” à sa place et a alerté la production : “un jour il y aura un accident“. A l’attention d’Alexia Laroche Joubert, Laurent a ainsi recommandé : “J’espère qu’ils n’attendront pas (…) pour avoir des tests un peu plus poussés et peut-être essayer aussi de nous faire une formation aux réseaux sociaux un peu plus longue que 30 minutes quoi…

F.A

Source: Lire L’Article Complet