Laurent Ournac (Camping Paradis) confie pourquoi Patrick Sébastien l'a dérouté sur le tournage

TF1 diffuse l’un des épisodes inédits de Camping Paradis ce lundi 5 juillet à 21h05. Laurent Ournac y accueille Patrick Sébastien, une figure de la télévision qu’il suit depuis l’enfance.

Depuis le lancement de Camping Paradis, Laurence Ournac a pris l’habitude de recevoir des guests de renom. L’épisode diffusé ce lundi 5 juillet à 21h05 ne fait pas exception avec la venue de Patrick Sébastien. Rencontre avec l’interprète de Tom Delorme à cette occasion.

Télé-Loisirs : Vous connaissiez-vous avant le tournage de cet épisode inédit de Camping Paradis (dont l’une des stars rejoint Demain nous appartient) ?

Laurent Ournac : J’ai grandi avec Patrick Sébastien (qui affirme avoir eu “une foule d’emmerdements“) ! Je suis né en 1980. Comme mes parents regardaient Carnaval, ou toutes ses émissions où les gens se grimaient, forcément, j’étais aussi devant la télé. Même si j’avoue que, une fois ado, j’ai un peu décroché et n’ai pas forcément suivi. J’ai été invité plusieurs fois sur le plateau de son Plus Grand Cabaret (émission au cours de laquelle Patrick Sébastien a une fois demandé à JoeyStarr de se taire et a eu peur de “s’en prendre une“), malheureusement, je n’ai jamais pu y aller.

  • En famille sur M6 : ce qu'il faut savoir sur la saison 10

    Télé Loisirs

  • Variant Delta : Gabriel Attal très inquiet de la 4e vague

    Télé Loisirs

  • Caroline Margeridon se confie sur un petit complexe

    Télé Loisirs

  • Camping Paradis, saison 12 : ce qu'il faut savoir sur l'épisode avec Patrick Sébastien

    Télé Loisirs

  • Grizemann et Dembélé accusés de racisme

    Télé Loisirs

  • Que devient Antoine de Maximy ?

    Télé Loisirs

  • Tubecon 2021 – teaser

    Télé Loisirs

  • Amélie Mauresmo : sa vie de maman

    Télé Loisirs

  • Wendy Bouchard fait ses adieux à Europe 1

    Télé Loisirs

  • Love, Simon – 12 mai

    Télé Loisirs

  • "J'aurais aimé être Miss Monde" : les regrets de Marine Lorphelin après sa défaite dans le concours…

    Télé Loisirs

  • Cyril Hanouna parle du départ de Jimmy Mohamed

    Télé Loisirs

  • Robes sexy, selfies en coulisses… le best of Instagram de Sophie Marceau

    Télé Loisirs

  • Les 12 coups de midi : d'où vient le nom du jeu de Jean-Luc Reichmann ?

    Télé Loisirs

  • L'appel de certains médecins pour obliger les soignants à se faire vacciner

    Télé Loisirs

  • La vie de maman de Sylvie Tellier

    Télé Loisirs


  • En famille sur M6 : ce qu'il faut savoir sur la saison 10
    En famille sur M6 : ce qu'il faut savoir sur la saison 10


    Télé Loisirs


  • Variant Delta : Gabriel Attal très inquiet de la 4e vague
    Variant Delta : Gabriel Attal très inquiet de la 4e vague


    Télé Loisirs


  • Caroline Margeridon se confie sur un petit complexe
    Caroline Margeridon se confie sur un petit complexe


    Télé Loisirs

VIDÉO SUIVANTE

Que représente-t-il pour vous ?

Pour moi, Patrick symbolise le divertissement au sens noble du terme. Il n’en reste pas beaucoup à la télé, des piliers, des mecs qui ont fait ce qu’ils ont voulu dans leurs émissions pendant des années. Aujourd’hui, les animateurs sont des passe-plats, des “speakerines” qui savent lire le prompteur et écouter ce qu’on leur dit dans les oreillettes, mais ils ne sont pas maîtres de leurs émissions. Ils sont souvent interchangeables.

“C’est tellement agréable de sentir que l’on a quelqu’un d’entier en face de soi”, estime Laurent Ournac à propos de Patrick Sébastien

Partagez-vous son regard sur la télévision actuelle ?

Je le comprends, car il l’a connue comme un grand bocal d’expérimentations artistiques et populaires, un espace de liberté… aujourd’hui, ça fait forcément rêver. On pouvait fumer des clopes sur le plateau tout en buvant un whisky. On recevait des gens assez dingos aussi. Désormais, on a peur de se faire taper sur les doigts dans la demi-heure au moindre dérapage !

Comment s’est passé le tournage ?

Très bien. Les guests, en général, se rendent vite compte en arrivant qu’on forme une équipe bon enfant, et j’ai l’impression que Patrick a trouvé sa place très vite. Contrairement à certains humoristes, qui sont très différents selon que les caméras sont allumées ou éteintes, son côté bon vivant est toujours là. S’il est content, il le dit… et si s’il a envie de dire merde, il le dira aussi ! C’est tellement agréable de sentir que l’on a quelqu’un d’entier en face de soi. De nos jours, dans ce milieu, c’en est presque déroutant.

Source: Lire L’Article Complet