Le Jeu de la Dame sur Netflix : Comment Beth a-t-elle pu jouer sa dernière partie ? On vous explique la fin

Avez-vous bien compris la fin de la mini-série Netflix Le Jeu de la Dame avec Anya Taylor-Joy ? 

C’est le phénomène du moment sur Netflix ! Le Jeu de la Dame (The Queen’s Gambit en anglais), la mini-série sur les échecs avec Anya Taylor-Joy fait un carton sur la plateforme de streaming. Pour preuve, depuis sa sortie le 23 octobre dernier, le show réalisé par Scott Frank squatte les premières marches du podium. D’ailleurs, en plus des sérivores qui ne tarissent pas d’éloges à son sujet, les joueurs d’échecs du monde entier ont également applaudi la justesse et la précision de la série phénomène. Il faut dire que rien n’a été laissé au hasard, la production ayant engagé le célèbre professeur et joueur d’échecs américain Bruce Pandolfini pour inventer et peaufiner les 350 jeux proposés à travers les sept épisodes.

Preuve que la série est réussie, les téléspectateurs n’ont pas besoin de connaître les règles du jeu pour être hypnotisés par le magnétisme époustouflant de Beth (Anya Taylor-Joy). Car en plus d’être réaliste, la mini-série Le Jeu de la Dame est également passionnante et émouvante. Comme un grand frère protecteur, on se plait à suivre les aventures de l’enfant prodige qui n’a pas été épargné par la vie. Tout comme elle, on retient notre souffle lorsqu’une partie se corse et on a envie d’envoyer valser l’échiquier lorsqu’elle se prend un mur. C’est probablement pour cette raison que la dernière scène de l’épisode final nous a tant bouleversé. Tout comme Anya Taylor-Joy qui a confié à Refinery29 : Chaque fois que nous terminions cette séquence, je fondais en larmes parce que j’étais vraiment heureuse pour elle.

Après avoir touché considérablement le fond après sa défaite face au russe Borgov à Paris, Beth arrive sobre et déterminée à Moscou. Cette fois-ci, elle ne laissera pas ses démons l’envahir, par respect pour celui qui lui a tout appris, le concierge de son orphelinat M. Shaibel récemment décédé. Après avoir vaincu tous ses adversaires, la jeune femme dont la confiance grandit, se retrouve face à l’imbattable Borgov. Et c’est là, après un ajournement que Beth va enfin voir la lumière au bout du tunnel. Non seulement, elle remporte la partie et gagne le titre de championne du monde mais en plus, elle se rend compte qu’elle ne sera plus jamais seule. Exit l’enfant isolée et inadaptée socialement, meurtrie d’avoir été tant rejetée ou abandonnée durant sa jeunesse. Plus besoin de noyer son chagrin dans l’alcool et les médicaments, ni d’éloigner tous ceux qui tentent de lui donner un peu d’affection.

Désormais, elle sait qu’elle peut compter sur le soutien indéfectible de ses amis (Jolene, Benny, Harry et même Townes) qui n’hésitent pas à l’aider par téléphone. Mieux, Beth réussie même à imaginer l’échiquier géant sur le plafond sans prendre de psychotropes. Preuve qu’elle a définitivement lâcher-prise. Désormais libérée de ses démons, Beth qui ne ressent plus le besoin de se battre contre elle-même se sent pousser des ailes. C’est pourquoi elle préfère claquer la porte du taxi pour se balader en toute liberté dans un parc de Moscou, là où des dizaines de vieillards jouent aux échecs. Ces derniers fascinés par son talent demandent à la jeune femme de jouer une partie. Une dernière scène émouvante qui permet de conclure la série sur un joli parallèle. En effet, cette séquence fait écho à la toute première fois où Beth se retrouve à jouer dans le sous-sol de l’orphelinat avec M.Shaibel. Plus qu’une délivrance, c’est un retour aux sources purificateur ! Découvrez également si Le Jeu de la Dame aura le droit à une saison 2 sur Netflix.

Source: Lire L’Article Complet