"Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait" : l’amour comme intrigue

Ils ne se connaissent pas mais doivent passer quatre jours ensemble. Elle est la compagne de son cousin et lui doit trouver l’inspiration dans un joli coin de campagne. N’ayant rien d’autre à faire que de se promener et se parler, Daphné et Maxime vont tout se raconter sur leurs amours passées. Autant d’histoires importantes ou sans lendemain, des histoires heureuses ou qui font mal.

Thème de prédilection d’Emmanuel Mouret

“C’est un film un peu poupées russes, on passe d’un flashback, d’un autre récit qui comporte un autre récit… et ça fait une sorte de mosaïque…”, raconte l’acteur Niels Schneider à propos du film Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait. Un seul et même sujet au cœur de l’intrigue : l’amour. C’est aussi le thème de prédilection de la filmographie d’Emmanuel Mouret. L’amour dans tous ses états entre amour vache, fidèle ou infidèle avec un homme et une femme meneurs de revue de toute l’intrigue. Des sentiments que beaucoup de Français ont sans doute ressenti dans leur vie.

  • JT de 12/13 du mardi 15 septembre 2020L’intégrale
  • 1 Coronavirus : les Marseillais s’attendaient à pire
  • 2 Coronavirus : Bordeaux serre la vis
  • 3 Covid-19 : Les spots publicitaires sont-ils efficaces ?
  • 4 Valéry Giscard d’Estaing hospitalisé à Paris
  • 5 Doubs : la sécheresse métamorphose les paysages
  • 6 Numérique : Macron défend la 5G face aux détracteurs
  • 7 Violeur de Sénart : le procès s’ouvre mardi 15 septembre à Evry
  • 8 Consommation : le e-commerce poursuit sa progression
  • 9 Dons alimentaires : des associations passent par les applications
  • 10 Moustiques : pourquoi sont-ils de retour ?
  • 11 Tour de France : les coureurs sur les pentes du Vercors

Source: Lire L’Article Complet