"Les Joueuses" : dans ce documentaire, les footballeuses de l’Olympique Lyonnais ne sont #paslàpourdanser

Elles ne sont #paslàpourdanser et Les Joueuses le prouve. Dans ce documentaire, la réalisatrice Stéphanie Gillard suit le quotidien de l’équipe féminine de football de l’Olympique Lyonnais (OL), quatorze fois championnes de France et sept Ligue des champions à leur palmarès. Pendant trois mois, elle accompagne cette équipe dans ses peines et ses joies, les matchs, les entraînements, les déplacements à l’étranger. Toujours dans une atmosphère conviviale et intimiste. À l’OL, l’esprit d’équipe ne manque pas.  

Une égalité pas encore gagnée   

En 2018, le premier Ballon d’Or féminin, ce prix récompensant la meilleure joueuse de la saison, est attribué à la norvégienne Ada Hegerberg, attaquante à l’OL. L’hôte de la soirée, le DJ Martin Solveig lui demande : “Est-ce que tu sais twerker ?” Sa remarque provoque un véritable tollé sur les réseaux sociaux. Quelques jours plus tard, Ada Hegerberg publie une tribune revenant sur sa carrière et cette soirée, titrée “Not here to dance”, “pas là pour danser” en français.

Film Francophone d’Angoulême
La professionnalisation du football féminin est très récente. L’Olympique Lyonnais se dote d’une équipe féminine en 2004 et les contrats professionnels commencent en 2009. Dans les vestiaires de l’OL, certaines joueuses ont vécu ces changements en première ligne – Wendie Renard, Amandine Henry ou Eugénie Le Sommer. Ada Hegerberg et la galloise Jessica Fishlock résument les problèmes persistants dans la profession en un seul mot : le respect. Pour avancer, il faut que le milieu respecte les footballeuses puis l’argent et les infrastructures suivront.  

L’avant-première du film “Les Joueuses”

Un documentaire intimiste

Julie Gayet, productrice derrière Les Joueuses, a encouragé la réalisatrice à confronter ces questions féministes. Si le documentaire a un propos engagé, ce n’est pas son fil rouge principal. La caméra, souvent à l’épaule, suit l’équipe dans sa quête de trophées et nous aide à mieux connaître ses joueuses. On les retrouve en train de se faire masser, dans les vestiaires, en plein match ou même en sortie shopping. La place n’est pas aux interviews dans des cadres posés et officiels mais à des discussions capturées dans l’instant. Les Joueuses montre surtout de beaux moments de transmission intergénérationnelle entre les coéquipières, comme Wendie Renard, 29 ans, et Selma Bacha, 19 ans.

Stéphanie Gillard est au plus près de joueuses de l’OL dans le documentaire Les Joueuses.  (Rouge Distribution)
“Selon moi, les gens ne s’intéressent pas au football féminin parce qu’ils ne connaissent pas les joueuses. Pour qu’il y ait de l’engouement, il faut pouvoir s’identifier à des champions – championnes”, explique Stéphanie Gillard. Les Joueuses nous présente, avec succès, des personnalités attachantes et une équipe soudée qui imprime sa marque dans le football depuis plusieurs années. Des modèles pour la prochaine génération de petites filles qui aiment le ballon rond.

Le documentaire Les Joueuses sur les footballeuses de l’Olympique Lyonnais, sort en salles le 9 septembre.  (Rouge Distribution)

La fiche

Genre : Documentaire
Réalisateurs : Stéphanie Gillard
Pays : France
Durée : 1h28
Sortie : 9 septembre 2020
Distributeur : Rouge Distribution

Synopsis : L’équipe féminine de L’Olympique Lyonnais s’est imposée au fil des années comme une des meilleures équipes de football au monde. D’entraînements en compétitions, de doutes en victoires, ce film plonge pour la première fois au coeur du quotidien de ces joueuses d’exception. Une invitation à porter un nouveau regard sur la place faite aux femmes dans le sport : un univers où les valeurs de respect et d’ouverture seront les piliers de l’évolution vers l’égalité.

Source: Lire L’Article Complet